Quantcast

Citations d’Osho sur le Tantra

Citations d’Osho sur le Tantra

Le Tantra Est la Science Qui Transforme les Amateurs Amoureux en Ames Sœurs

« En Orient, nous avons développé une science : si tu ne peux pas trouver ton âme sœur, tu peux en créer une. Cette science est le Tantra. Trouver une âme sœur veux dire trouver une personne avec laquelle tous tes sept centres se réalisent naturellement. C’est impossible, mais cela peut arriver une fois de temps en temps : un Krishna avec une Radha, un Shiva avec une Shakti. Et lorsque cela arrive, alors c’est d’une beauté formidable. Pourtant, ceci est comme la foudre – tu ne peux pas en dépendre. Lorsque tu lis ta bible, tu ne peux pas attendre que la foudre se présente pour pouvoir lire. La foudre est un phénomène naturel, mais elle n’est pas fiable.

Si tu attends de rencontrer ton âme sœur naturelle, cela sera exactement  comme d’attendre la foudre pour lire ta bible. Et encore, tu ne seras même pas capable de lire davantage. Elle sera là pour un instant, mais au moment où tu auras ouvert ta bible, elle sera déjà partie.

Ainsi le Tantra a été créé. Le Tantra est une approche scientifique. Le Tantra est une alchimie ; il peut transformer tes centres, il peut transformer les centres d’autrui, il peut créer un rythme et une harmonie entre toi et ton amoureux. Cela est la beauté du Tantra. C’est comme d’amener de l’électricité chez toi. Alors, tu peux l’allumer et l’éteindre à volonté. En plus, tu peux en trouver mille et une utilisations. Tu peux avoir une pièce fraîche ou une pièce chaude. Donc, il s’agit d’un miracle. Ces sept centres en toi ne sont que des centres d’un corps d’électricité. Et quand je parle de foudre, ne pense pas seulement au symbole, mais au sens propre du terme.

Un courant d’électricité subtil, très subtil, se trouve dans ton corps. Mais plus subtil il est, plus profond il entre. Il n’est pas tellement visible. Les scientifiques disent que l’ensemble de toute l’électricité de ton corps peut allumer une ampoule de cinq watt. Ce n’est pas beaucoup. La quantité n’est pas très grande, la quantité de l’atome n’est pas tellement grande, alors que la qualité… S’il explose, il y aura une énergie énorme.

Ces sept centres, ces sept chakras dont le Yoga et le Tantra parlent depuis toujours ne sont que cinq nœuds dans le courant électrique de ton corps. On peut les changer, on peut les réarranger. Ils peuvent recevoir une nouvelle forme, une nouvelle structure. Deux amoureux peuvent être transformés si profondément que tous leurs sept chakras peuvent commencer à se rencontrer.

Le Tantra est la science qui transforme les amateurs amoureux en âmes sœurs. Telle est la grandeur du Tantra. Il peut transformer la terre entière : il peut transformer chaque couple en âmes sœurs. »

 

Tu Dois Savourer l’Esprit Tantra

« Pendant que tu fais l’amour, lâche le contrôle. Entre dans l’état non-contrôlé, entre dans l’état du chaos. Cela sera terrifiant, effrayant, car ce sera comme une sorte de mort. Alors le mental dira « Contrôle ». Il dira aussi « Plonge mais garde le contrôle, autrement tu te perdras dans son abysse. » N’écoute pas ce que le mental te dit, perds-toi. Abandonne-toi complètement. Sans aucune technique tu arriveras à une expérience intemporelle. Il n’y aura pas deux : c’est l’unité. Une conscience sera là, une conscience lucide passive sera là, tu sauras ce qui se passe, car tu seras en pleine conscience. Mais toi, tu ne seras pas là, la conscience sera là.

Tu dois savourer l’esprit Tantra : il ne s’agit pas d’une technique à apprendre. »

 

Qu’est-ce que le Sexe Tantrique

« Le Tantra est le chemin naturel vers Dieu, le chemin normal vers Dieu. L’objectif est de devenir complètement instinctif, insensé, pour fusionner avec la nature ultime – pour que la femme disparaisse et devienne la porte vers l’ultime, et que l’homme disparaisse et devienne la porte vers l’ultime.

Telle est la définition tantrique de notre sexualité : le retour à l’innocence absolue, à l’unité absolue. La plus grande sensation sexuelle n’est pas la recherche de sensations, mais une attente en silence : complètement relâché, complètement insensé. On est conscient, conscient seulement d’être conscient. On est conscience. On est satisfait, mais il n’y a pas de satisfaction. Alors, il y aura une grande beauté, une merveilleuse bénédiction.

L’auteur de la question demande : « Qu’est-ce que le sexe tantrique… un sexe qui est une méditation fondés sur certaines techniques ? »

Si ton orientation est plutôt vers la technique, tu rates le mystère du Tantra. C’est le Pseudo-Tantra qui fondé sur des techniques, car s’il y a des techniques, l’ego est là pour contrôler. Alors tu seras en état de faire – et faire représente le problème, car l’état de faire amène le faiseur. Le Tantra doit se trouver dans l’état de non-faire ; il ne peut pas être une technique. Tu peux en apprendre une : tu peux apprendre une certaine respiration avec laquelle la durée du coït devient plus long. Si tu respire très, très lentement, si tu respire sans être pressé, alors la durée du coït s’allonge, mais là tu contrôles. Ce ne sera pas débridé, ce ne sera pas innocent, et ce ne sera pas non plus une méditation. Ce sera mental : comment cela peut-il être une méditation ? Le mental contrôlera. Tu ne pourras même pas respirer rapidement ; tu devras ralentir ta respiration. Si tu ralentis ta respiration, alors l’éjaculation prendra plus de temps d’arriver. Car la respiration doit être rapide et chaotique pour que l’éjaculation arrive. Cela donc est une technique, mais ce n’est pas le Tantra.

Le Tantra réel n’est pas une technique, il est amour. Il n’est pas technique, il est prière. Il n’est pas orienté vers la tête, il est un assouplissent dans le cœur. S’il te plaît, souviens-toi de cela. Il y a beaucoup de livres sur le Tantra. Ils parlent tous de technique. Mais le Tantra réel n’a rien à voir avec une technique. Le Tantra réel ne peut pas être écrit. Il convient de savourer le véritable Tantra réel. Comment savourer le véritable Tantra? Tu dois transformer ton approche toute entière.

Fais une prière avec ta femme, chante avec ta femme, joue avec ta femme, danse avec ta femme, sans penser au sexe. Ne pense pas continuellement : « Quand allons-nous au lit ? » Oublie cela. Fais autre chose et perds-toi dedans. Et un jour l’amour émergera de cet état d’être perdu. Soudainement tu verras que tu fais l’amour sans être dans l’état de faire. Cela ce passe, tu en es possédé. Alors, pour la première fois tu auras ton expérience de Tantra – possédé par quelque chose de plus grand que toi. Vous  dansiez ou chantiez ensemble, vous scandiez ou faisiez une prière ensemble, ou bien vous méditiez ensemble ; et soudainement vous constatez que vous avez progressé ensemble vers un nouvel espace. Tu ne sauras pas quand vous avez commencé à faire l’amour, tu ne t’en souviens pas du tout. Alors, tu es possédé par l’énergie du Tantra. Et pour la première fois tu rencontreras une expérience non-technique. »

Osho,  Philosophia Perennis,  Vol. 1, Talk #8

 

Le Tantra Te Fait Confiance – Totalement

« Cette vision du Tantra est une de plus grandes visions jamais rêvée par l’être humain : une religion sans prêtres, une religion sans temples, une religion sans organisations ; une religion qui ne détruit pas l’individu mais qui respecte énormément l’individualité, une religion qui fait confiance à l’homme et à la femme de la rue. Et cette confiance est très profonde. Le Tantra fait confiance à ton corps ; aucune autre religion ne fait confiance à ton corps. Quand les religions ne font pas confiance à ton corps, elles créent une séparation entre ton corps et toi. Elles te rendent ennemie de ton corps, elles commencent à détruire la sagesse du corps.

Le Tantra fait confiance à ton corps. Le Tantra fait confiance à tes sens. Le Tantra fait confiance à ton énergie. Le Tantra te fait confiance – totalement. Le Tantra ne nie rien, mais il transforme tout.

Comment faire pour parvenir à cette vision du Tantra ? Voilà le plan pour vous exciter, pour vous changer et pour vous avancer au-delà.

Premièrement le corps : ton corps est ta base, il est ton terrain. Te rendre opposé à ton corps c’est te détruire, c’est te rendre schizophrénique, c’est te rendre misérable, c’est créer l’enfer. Tu es ton corps. Evidemment, tu est plus que ton corps, mais de ce « plus » on parlera plus tard. D’abord tu es un corps. Ton corps est ta vérité fondamentale, alors ne t’oppose jamais à ton corps. Chaque fois que tu t’opposes à ton corps, tu t’opposes à Dieu. Chaque fois que tu ne respectes pas ton corps, tu perds le contact avec la réalité, car ton corps est ton lien, ton corps est ton pont. Ton corps est ton temple.

Le Tantra enseigne la révérence à l’égard du corps, l’amour, le respect pour le corps et l’expression de la gratitude pour le corps. Le corps est une merveille. Le mystère du corps est le plus grand de tous. »

Osho, This Very Body the Buddha, Vol. 1, Talk #8

 

Le Tantra Dit : D’Abord Purifie ton Corps

« Le Tantra dit : d’abord purifie ton corps – purifie-le de toutes ses répressions. Laisse l’énergie du corps circuler, supprime les blocages. Il est très difficile de rencontrer une personne sans blocages, il est très difficile de rencontrer une personne sans tensions. Relâche la tension, elle ne fait que bloquer ton énergie ; il est impossible pour le flux de circuler avec cette tension. Comment se fait-il que chacun soit aussi rigide ? Pourquoi ne peut-on pas se relâcher ? As-tu déjà vu un chat en train de dormir, sommeillant l’après midi ? C’est d’une manière simple et belle qu’il se détend. Peux-tu te détendre de la même façon ? Tu passes des heures agitées dans ton lit sans pouvoir te détendre. Et comme c’est beau de voir un chat qui se détend tout en étant parfaitement alerte. Rien qu’un tout petit mouvement dans la chambre le fait ouvrir ses yeux, sauter et être aux aguêts. Lorsqu’il sommeille, un chat ne se trouve pas seulement dans l’état de sommeil. On peut apprendre quelque chose avec le sommeil d’un chat ; mais l’être humain oublie.

Le Tantra dit : tire ta leçon des chats – de la façon dont ils dorment, se détendent et vivent dans un état de non-tension. Le monde animal dans sa totalité vit dans cet état de non-tension. L’être humain doit apprendre cela, parce qu’ il a été mal conditionné, il a été  mal programmé. »

Osho, Tantric Transformation, Talk #7

 

Le Fondateur du Tantra est Saraha

« Saraha, descendant directe d’une autre école, est née environ deux siècles après Buddha. Une des écoles a progressé du Mahakashyapa à Bodhidharma, et c’est ainsi que le Zen est né – c’est une école toujours remplie de bouquets de fleurs. Une autre école va de Buddha à son fils, Rahul Bhadra, et de Rahul Bhadra à Sri Kirti, de Sri Kirti à Saraha et de Saraha à Nagarjuna – celle-ci est l’école du Tantra. Cette école continue à porter ses fruits au Tibet. Le Tantra a converti le Tibet. Saraha est la fondatrice du Tantra, de même que Bodhidharma est le fondateur du Zen. Bodhidharma a conquis la Chine, la Corée et le Japon; Saraha a conquis le Tibet.

Ces chants de Saraha sont d’une grande beauté. Ils sont le socle même du Tantra. Tu dois d’abord comprendre l’attitude du Tantra envers la vie, la vision du Tantra de la vie. L’élément le plus important du Tantra, sa vision de base, est que le monde ne se divise pas en inférieur et supérieur, mais que le monde est composé d’une seule pièce. Et ceci est très radical, révolutionnaire, c’est une rébellion. Le bas et le haut se tiennent par la main. Le haut inclut le bas, et le bas inclut le haut. Le haut se cache dans le bas : ainsi le bas ne peut pas être nié, ne peut pas être condamné, détruit ou tué. Le bas doit être transformé. On doit lui donner la possibilité de progresser vers le haut… alors, le bas devient le haut. Il n’y a pas de fossé infranchissable entre le diable et Dieu ; le diable porte Dieu profondément dans son cœur. Une fois que ce cœur commence à fonctionner, le diable devient Dieu.

Cela explique que la racine même du mot diable est la même comme celle du mot divin. Le mot diable vient du mot divin ; ce n’est que le divin qui n’a pas encore évolué, c’est tout. »

Osho, The Tantra Experience, Talk #1

 

Le Samadhi et le Sexe Sont Deux Expressions de la Même Energie

« Le Tao a son propre Tantra. Premièrement : le Tao ne se divise jamais entre le bas et le haut, cela est sa beauté. Tu deviens schizophrénique quand tu divise la réalité entre le bas et le haut. Tu divises déjà lorsque tu dis qu’une chose est sacrée et l’autre profane. Tu divise déjà lorsque tu dis qu’une chose est matérielle et l’autre spirituelle. Tu divise la réalité.

Il n’existe qu’une seule réalité. Il n’y a ni matière ni esprit. Il n’existe qu’une réalité. Elle s’exprime sous de nombreuses formes : la matière est un niveau, la spiritualité en est un autre. Le niveau de la spiritualité n’est pas plus haut et celui de la matière n’est pas plus bas – les deux se trouvent sur le même niveau. Telle est l’attitude taoïste. La vie est une unité. L’existence est une unité. C’est une énorme unité, il n’y a pas d’évaluation.

Dans le Tao, il faut premièrement laisser tomber la dualité. Le sexe n’est pas plus haut et le samadhi n’est pas plus bas. Le samadhi et le sexe expriment la même énergie. Il n’y a rien de louable dans le samadhi, et il n’y a rien de condamnable dans le sexe. L’acceptation du Tao est totale et absolue. Il n’y a rien de mal au sujet du corps, et il n’y a rien de beau au sujet de l’esprit – les deux sont beaux. Dans le Tao, le diable et Dieu sont une unité, le paradis et l’enfer sont une unité, le bon et le mauvais sont une unité ; il s’agit de la plus importante entente non-dualiste. Il n’y a ni condamnation ni préparation. Se préparer pour quoi ? Il faut simplement être détendu et être. »

Osho, Tao: The Pathless Path, Vol. 2, Talk #4

 

Du Sexe au Tantra : une Grande Révolution

« Et voici une chose dont on doit toujours se souvenir : si tu n’es pas assez vigilant, tu peux croire que tu es dans le Tantra, et tu voudras simplement justifier ta sexualité – mais il ne s’agit peut être de rien d’autre que de sexe justifié par la terminologie du Tantra. Si tu te trouve dans le sexe avec conscience, il pourra s’orienter vers le Tantra. Si tu te trouve dans le Tantra sans conscience, il pourra tomber vers un niveau plus bas et se présenter comme un sexe banal. Cela est arrivé en Inde – car c’est le seul pays qui l’a essayé.

En Inde, toutes les écoles de Tantra ont été tôt ou tard réduites à des orgies de sexe. Il est très difficile de rester conscient… il est presque impossible de rester conscient. Si dès le début la discipline n’est pas enracinée profondément en toi, alors il est très probable que tu commenceras à te tromper. En Inde, les écoles Tantra ont pris naissance avec beaucoup d’énergie et de prévoyance. Et elles avaient quelque chose – car ceci est le dernier centre disponible pour l’être humain : le septième centre dépasse l’être humain, il est divin. Le sixième est le centre spirituel.

Du sexe au Tantra : une grande révolution, une mutation est possible dans l’être humain. En Orient, les gens se sont aperçus que faire l’amour en méditant change la qualité du sexe, et que quelque chose s’y ajoute : il devient tantrique, comme une prière, méditatif… il devient samadhi. »

Osho, The Divine Melody, Talk #6

 

Le Tantra utilise le Sexe pour S’Elever

« Le Tantra utilise le sexe pour s’élever, mais il l’utilise. Le sexe joue un rôle déterminant. Les bâuls disent que ceci n’est pas très respectueux : « Comment est-il possible que tu utilise l’énergie ? Comment peux-tu utiliser une énergie comme si c’était  un moyen ? » Mais les Tantrikas n’utilisent pas le sexe comme un moyen : ils s’en délectent, ils s’en réjouissent. Ils en font un culte, mais sans aucune technique. Cela n’est pas de nature technologique. Ils l’aiment, et la transformation arrive avec l’amour, naturellement.

Dans le Tantra, tu dois demeurer détaché. Pendant même que tu utilises le sexe comme un moyen pour parvenir au samadhi, tu dois rester sans attachement au sexe, absolument neutre, absolument comme un observateur, un témoin, exactement comme un scientifique qui travaille dans son laboratoire. En effet, les tantrikas disent que tu ne peux pas utiliser les techniques de Tantra avec la femme que tu aimes, car l’amour causera une perturbation. Tu seras trop attaché. Tu ne pourras pas demeurer en dehors sans attachement. Alors, les tantrikas trouvent des femmes dont ils ne sont pas amoureux du tout. Ainsi leur attitude demeure entièrement celle d’un observateur. »

Osho, The Beloved, Vol. 1, Talk #1

 

Ce qui est Facile Est Propre au Tantra

« Le Tantra est une voie naturelle : son but est d’être souple et naturel. Tu n’as pas besoin de lutter contre le courant : déplace-toi, flotte avec lui tout simplement. Le fleuve se dirige vers la mer, alors pourquoi lutter ? Déplace-toi avec le fleuve, deviens un avec le fleuve : lâche prise. L’abandon est le mot-clé du Tantra ; la volonté est le mot-clé du Yoga. Le Yoga est le chemin de la volonté ; le Tantra est le chemin de l’abandon.

Ainsi, le Tantra est le chemin de l’amour : aimer signifie lâcher prise. Ceci est la première chose à comprendre : c’est ainsi que les mots de Tilopa deviendront très, très clairs, parfaitement clairs. On doit comprendre les différentes dimensions du Tantra – la dimension verticale, la dimension de l’abandon, de ne pas lutter, d’être à l’aise et neutre, décontracté – ce que Chuang Tzu appelle : « ce qui  est  facile est juste ». Ce qui est difficile est propre au Yoga, ce qui est facile est propre au Tantra.

Détends-toi et sois à l’aise, on n’est pas pressé. Le Tout te porte de par lui-même. Tu n’as besoin d’aucun effort individuel, on ne te demande pas d’arriver avant l’heure, tu arriveras lorsque le moment sera propice – attends, tout simplement. Le tout bouge, pourquoi es tu pressé ? Pourquoi veux-tu arriver avant les autres ? »

Osho, Tantra: The Supreme Understanding, Talk #6

 

L’Energie du Sexe n’Est qu’Une Energie Divine

« Selon le Christianisme, le sexe n’est qu’une chute, tandis que le Tantra considère que le sexe est la bonne réponse. Le Christianisme et le Tantra sont exactement opposés l’un à l’autre. Et non seulement le Christianisme : le Jaïnisme et les autres religions sont également opposées au sexe. Elles y sont opposées pour une bonne raison. La raison : la possibilité d’une chute à cinquante pour cent. C’est dangereux.

Alors, essaie de trouver une autre façon d’éviter cette possibilité de cinquante pour cent de chute. Mathématiquement, il s’agit de cinquante pour cent. En fait, ce sont quatre-vingt-dix-neuf pour cent. Car le sexe est une telle attraction et une telle force inconsciente qu’il est difficile de rester alerte, méditatif. Tu deviendras inconscient en l’essayant. Et si tu perds ta conscience en atteignant l’orgasme, cela ne t’amènera nulle part.

A quatre-vingt-dix-neuf pour cent, le sexe te mènera à la chute. Il ne reste que la possibilité d’un pour cent que tu puisses t’élever. Mais le Tantra dit que l’on peut réduire ce pourcentage de chute avec les bonnes techniques. Hommes et femmes peuvent s’entraîner. Alors, faire l’amour devient un art – le plus grand de tous les arts. Et si tu obtiens connaissance de cet art, alors tu l’approcheras de façon très discrète, très raffinée. Le sexe ne sera donc pas une disponibilité temporaire, un soulagement. Il deviendra un culte sacré…

Le sexe peut te donner la réponse. Et si tu deviens trop intellectuel, seul le sexe peut te donner  la réponse. Qu’importe le stade de l’intellect : ses recherches doivent passer par le sexe. Si tu as trop progressé vers la tête, tu devras retrouver l’autre extrême. Ce n’est qu’alors que les deux opposés en toi se rejoindront et que tu deviendras une unité…

Par une expérience profonde du sexe, une expérience méditative du sexe, tu sauras que cette énergie du sexe n’est qu’une énergie divine. Alors, le sexe devient samadhi. »

Osho, The Supreme Doctrine, Talk #14

 

Le Tantra n’Est pas une Religion

« Le Tantra n’est pas une religion, parce que la signification essentielle d’une religion est : pour le divin, contre l’animal. Chaque religion fait donc partie du conflit. Le Tantra n’est pas une technique de combat, elle est une technique de  transcendance. Il ne s’agit pas de lutter contre l’animal, ni d’être pour le divin. Le Tantra est contre toute dualité. En fait, il n’est ni pour ni contre. Le Tantra crée tout simplement une troisième force en toi, un troisième centre d’existence, où tu n’es ni animal, ni divin. Ce troisième endroit est pour le Tantra l’advaïta, ce troisième endroit est la non-dualité.

Le Tantra dit que tu n’arriveras pas à l’un en t’attaquant à la dualité. Tu n’arriveras pas dans l’espace de non-dualité si tu choisis un sujet pour lutter contre la dualité. Choisir ne t’amènera pas à l’un – tu n’arriveras que par l’état de témoin-sans-choix.

Pour le Tantra, ceci est fondamental. Et à cause de cela, le Tantra n’a jamais été vraiment compris. Pendant longtemps, très longtemps, le Tantra a souffert à cause de malentendus. Car lorsque le Tantra ne se dit pas contre l’animal, tu commence à sentir que le Tantra est pour l’animal. Et lorsque le Tantra ne se dit pas contre le divin, tu commence à penser que le Tantra est contre le divin.

En effet, le Tantra est pour l’état de témoin-sans-choix. Ne sois pas pour l’animal, ne sois pas pour le divin, et ne crée pas de  conflit. Retire-toi, éloigne-toi, crée juste un écart entre toi et la dualité, deviens la troisième force, un témoin, d’où tu observeras l’animal et le divin. »

Osho, The Book of Secrets, Talk #59

 

Le Tantra Dit : le Sexe Est le Sexe

« Il y a des enseignements qui s’appuient sur le célibat – le brahmacharya. On dit : le brahmacharya est bon, le sexe est mauvais. Le Tantra dit : le sexe est le sexe, le brahmacharya est le brahmacharya. On est un brahmachari, et on ne l’est pas. Mais ce ne sont que de simples faits, sans aucune valeur inhérente. Le Tantra ne dira jamais que le brahmacharya est bon – que le célibat est bon – et que celui qui s’attache au sexe est mauvais. Le Tantra ne dira pas cela. Il accepte les choses comme elles sont. Et pourquoi ? Pour créer uniquement une unité avec toi.

C’est une technique pour créer une unité avec toi-même, pour tenir une existence totale en toi, indivisée, sans conflits et sans oppositions. Le silence n’est possible qu’ainsi. Celui qui essaie de s’opposer à quelque chose ne peut jamais être en paix. Comment peut-il l’être ? Et comment peut-on gagner, quand on est divisé en soi-même et qu’on lutte contre soi-même ? C’est impossible. Tu es les deux, alors qui gagnera ? Personne ne gagnera. Tu seras le perdant, parce que tu gaspilleras ton énergie inutilement dans un combat. Le Tantra est une technique pour créer une unité en toi. Laisse tomber les écarts, ne juge pas. »

Osho, The Book of Secrets, Talk #41

 

Le Tantra Commence Avec le Début

« Le Tantra dit : le sexe est très profond, parce qu’il est la vie. Mais toi, tu peux t’intéresser au Tantra pour de fausses raisons. Ne t’intéresse pas au Tantra pour de fausses raisons. Ainsi tu ne sentiras pas que le Tantra est dangereux. Alors, le Tantra transforme la vie…

On a demandé : « Quel est le sujet central du Tantra ? » La réponse est : toi ! C’est toi le sujet central du Tantra : ce que tu es maintenant, ce qui se cache en toi et peut se développer, ce que tu es, et ce que tu peux être. Actuellement, tu es une unité de sexe. Tu ne peux pas devenir un esprit, tu ne peux pas devenir une unité spirituelle, sauf si cette unité  est acquise profondément. La sexualité et la spiritualité sont deux extrêmes de la même énergie.

Le Tantra commence avec l’état dans lequel tu te trouves ; le yoga commence avec ton potentiel. Le yoga commence avec la fin ; le Tantra commence avec le début. Il est bon de commencer par le début. C’est toujours bien de commencer par le début, car si tu commences par la fin, tu te mets inutilement en souffrance. Tu n’es pas la fin – tu n’es pas l’idéal. Tu n’es qu’un animal. Et cet animal se déchaîne à cause de l’idéal divin ; il devient fou, insensé.

Le Tantra dit : oublie Dieu. Si tu es l’animal, c’est dans sa totalité que tu dois le comprendre. Dieu émergera de par cette compréhension même. Et s’il n’émerge pas par cette compréhension, alors oublie-le, cela ne fonctionnera jamais. L’idéal ne peut pas ouvrir tes possibilités. Ce n’est que la connaissance du réel qui t’aidera. Ainsi donc, c’est toi le sujet central du Tantra, tel que tu es et tel que tu deviendras, ta situation actuelle et tes possibilités : elles sont le sujet central.

Parfois les gens s’inquiètent. En t’occupant du Tantra tu ne trouveras aucune discussion sur Dieu, ni sur moksha – la libération – ni sur le nirvana. Quel type de religion est le Tantra ? Le Tantra traite des problèmes dont tu ne voudrais pas traiter, car ils sont dégoûtants. Qui veut parler de sexe ? Tout le monde croit tout savoir. Tu crois tout savoir à cause de ta capacité de reproduction…

Personne ne veut parler du sexe. Le sexe pourtant est le problème de chacun. Personne ne veut parler de l’amour, parce que tout le monde s’imagine être déjà un grand amant. Mais regarde ta vie ! Elle n’est que haine, rien d’autre. Et ce que tu appelles amour n’est rien qu’un relâchement, un petit relâchement, de la haine. Regarde autour de toi, alors tu sauras ce que tu sais sur l’amour. »

Osho, The Book of Secrets, Talk #32

 

Le Tantra Dit : Connais Ton Corps

« Alors, les traditions qui sont contre le sexe seront aussi contre le corps. Les traditions qui ne sont pas contre le sexe n’auront qu’une attitude amicale envers le corps. Le Tantra est absolument amical et dit que le corps est sacré, saint. C’est un sacrilège pour le Tantra de condamner le corps. Et c’est absurde pour le Tantra de dire que le corps est impur, ou que le corps est un péché. C’est un enseignement toxique. Le Tantra accepte le corps. Non seulement il l’accepte, mais il dit aussi que le corps est saint, pur et innocent. Tu peux t’en servir, en faire un véhicule, un moyen pour aller au-delà ! Justement, il t’aide à aller au-delà.

Mais tu te perds si tu commence à lutter contre le corps. Si tu commence à lutter contre lui, tu tomberas de plus en plus malade. Et si tu continues ta lutte, tu rateras une opportunité. Lutter est négatif : le Tantra est une transformation positive. Ne lutte pas – ce n’est pas nécessaire. C’est comme si tu te trouves dans une voiture et tu commence à lutter contre elle. Alors, tu ne pourras plus évoluer, parce que tu luttes contre le véhicule – tu dois t’en servir au lieu d’être en conflit avec lui. Par la lutte tu détruiras le véhicule, et alors il sera de plus en plus difficile de te déplacer.

Le corps est un beau véhicule – très mystérieux, très complexe. Utilise-le, ne lutte pas contre lui. Aide-le. A partir du moment où tu t’opposes à lui, tu t’opposes à toi-même. C’est comme ci quelqu’un veut arriver quelque part, lutte contre ses propres jambes et commence à les amputer. Le Tantra dit : connais le corps et connais ses secrets. Connais ses énergies et connais comment ces énergies se laissent transformer – comment elles peuvent être déplacées et dirigées vers d’autres dimensions.

Prends par exemple le sexe, qui est l’énergie de base dans le corps. Normalement, l’énergie sexuelle n’est utilisée que pour la reproduction. Un corps en crée un autre, et cela se poursuit ainsi. L’utilité biologique de l’énergie sexuelle n’est que pour la reproduction. Mais cette utilisation n’est qu’une de plusieurs possibilités et se trouve encore au niveau le plus bas. Nul besoin de le condamner, mais il s’agit quand même du niveau le plus bas. Mais cette même énergie peut aussi développer d’autres actes créatifs. La reproduction est un acte de base créatif :tu crées quelque chose. C’est pour cela qu’une femme sent un bien-être subtil lorsqu’elle devient mère : elle vient de créer quelque chose…

Le Tantra ne condamne pas. Il ne connaît que des techniques secrètes pour transformer. C’est pour cela que le Tantra mentionne si souvent le corps : c’est une nécessité. On doit assimiler le corps, et tu ne peux commencer que par ta situation actuelle. »

Osho, The Book of Secrets, Talk #20

 

Le Tantra Accepte Tout

« Le Tantra accepte le tout. Tout ce qui est est accepté de tout cœur. C’est pour cela que le Tantra peut accepter le sexe totalement. Parmi toutes les traditions, seul le Tantra depuis cinq mille ans a accepté le sexe totalement – la seule tradition dans le monde entier. Et pourquoi ? Parce que le sexe est l’endroit où tu te trouves, et chaque déplacement commencera à partir de cet endroit.

Tu te trouves au centre du sexe, ton énergie se trouve au centre du sexe. À partir de cet endroit, il doit évoluer vers le haut, et bien au-delà. Si tu rejettes le centre-même, tu continueras à nourrir l’illusion que tu évolues, mais au fond tu n’évolueras pas. Et tu auras rejeté le seul endroit à partir duquel une évolution est possible. Le Tantra accepte donc le corps, accepte le sexe, accepte le tout. Et le Tantra dit : la sagesse accepte le tout et le transforme ; il n’y a que l’ignorance qui rejette. Il n’y a que l’ignorance qui rejette : la sagesse accepte le tout. Ce n’est que par la sagesse que même le poison se transforme en médicament.

Le corps peut devenir un véhicule pour ce qui est au-delà du corps. Et l’énergie sexuelle peut devenir une force spirituelle.

Osho, The Book of Secrets, Talk #20

 

Le Tantra Dit : Accepte Tout Ce Que Tu Es

« Le Tantra dit : accepte tout ce que tu es. Tu es un grand mystère avec des énergies multidimensionnelles. Accepte-le, évolue avec chaque énergie tout en ayant une sensibilité profonde, une conscience, un amour et une compréhension. Evolue avec tout cela. Alors, chaque désir devient un véhicule pour aller plus loin. Alors, chaque énergie t’aidera. Et alors, ce monde même sera le nirvana, ce corps même est un temple : un temple sacré, un lieu sacré.

Le yoga est négation ; le Tantra est affirmation. Le yoga pense en termes de dualité : c’est la source du nom yoga. Cela veut dire mettre deux chose ensemble, un « joug » qui s’accouple. Mais il y a deux choses ; il y a une dualité. Le Tantra dit qu’il n’y a pas de dualité. S’il y a deux choses, alors tu ne peux pas les réunir. Et même si tu essaies de les mettre ensemble, elles resteront séparées. Qu’importe la façon dont on les allie, elles resteront séparées. Et la bataille continuera, le dualisme continuera.

Si le monde et le divin sont deux choses différentes, alors tu ne peux pas les réunir. S’ils ne sont pas vraiment deux, s’ils ne font que se présenter comme deux, alors ils peuvent être un. Si ton corps et ton âme sont deux, alors on ne peut pas les réunir. Si vous êtes deux, toi et Dieu, alors il n’y a pas de possibilité de vous réunir. Vous resterez deux.

Le Tantra dit : il n’y a pas de dualité ; ceci n’est qu’une apparence. Pourquoi aider cette apparence à  renforcer ? Le Tantra demande : pourquoi aider cette apparence à se renforcer ? Fais-la disparaître tout de suite ! Sois un ! Tu deviendras un par l’acceptation et non pas par la lutte. Accepte le monde, accepte le corps, accepte tout ce qui y est inhérent. Ne crée pas en toi un autre centre, car selon le Tantra cet autre centre n’est que l’ego. Ne crée pas un ego. Sois simplement conscient de ce que tu es. Si tu luttes, l’ego apparaîtra. »

Osho, The Book of Secrets, Talk #2

Vous pouvez trouver autres citations d’Osho sur le Tantra ou un autre sujet de votre intérêt sous Osho Online Library. Cette bibliothèque en ligne gratuite comprend plus que 225 livres d’Osho que vous pouvez lire ou faire votre recherche par mot-clé ou par phrases.