Quantcast

Citations d’Osho sur les Femmes

Citations d’Osho sur les Femmes

La femme a été continuellement réprimée

“L’homme a commandé la femme pendant des millénaires. Il a reçu toutes les opportunités et les chances, alors que la femme a été continuellement opprimée, paralysée. On ne l’a pas autorisée à se mesurer d’égale à égale avec l’homme dans la vie. C’est pour cela que nous ne savons pas combien de Gautam Buddhas du côté des femmes n’ont pas eu l’opportunité de fleurir. Nous ignorons combien d’ Albert Einsteins se sont simplement vus dénier toute possibilité d’évoluer.

C’est une chose très étrange que même les domaines comme la poésie, la musique et la danse soient dominés par les hommes. Les plus grands danseurs dans le monde ont été des hommes, et pas des femmes. En réalité, les femmes auraient du être plus avancées que tout danseur homme. Mais il faut en avoir l’opportunité. Il faut une éducation, une formation. Si vous interdisez à tout le genre féminin l’accès à l’éducation, à la formation, à la discipline, vous rendez la société et le monde tout entiers pauvres, inutilement pauvres.

Mon effort est donner le respect aux femmes – et cette égalité ne va pas à l’encontre des hommes. Ceci est un monde qui appartient à vous deux et vous devez être ensemble pour le rendre aussi beau et aussi divin que possible.

L’homme seul: vous n’avez créé que des guerres. En trois mille ans, cinq mille guerres… La vie est-elle faite seulement pour tuer? La vie est-elle seulement destinée à tuer, à massacrer, violer? Votre histoire toute entière est pleine de meurtres et vous appelez ces meurtriers des grands hommes. “

Osho, Sat-Chit-Anand: Truth-Consciousness-Bliss, Talk #26

 

La femme devrait se voir accorder toutes les libertés

“Si dans le monde entier on donnait à la femme la liberté de développer son potentiel, il y aura beaucoup, beaucoup de femmes illuminées; beaucoup, beaucoup de femmes mystiques, poètes, peintres. Et elles amélioreront non seulement la partie féminine du monde – car le monde est Un – mais aussi le monde entier. Elles donneront aux hommes une nouvelle dimension,  car leur manière de voir les choses est différente. Les hommes voient les choses d’une certaine façon; les femmes ont une autre perspective. La vie deviendra plus riche.

C’est pour le mieux-être de l’homme aussi bien que de la femme que l’on devrait donner à celle-ci toutes les libertés et les mêmes opportunités pour son individualité. Il y aurait alors aurait un sens de l’humour. Et la femme pourrait rire plus gracieusement que l’homme, elle en a tout le potentiel – mais il est réprimé, condamné, critiqué. Elle a vécu une vie si misérable qu’on ne peut espérer qu’elle fasse preuve du sens de l’humour.

Mais ce jour n’est pas loin… et alors la terre entière sera pleine de rires. Au lieu des discussions sur la guerre, au lieu des politiciens donnant des discours à travers le monde, à la place des sermons des stupides prêtres qui ne savent rien, il vaudra bien mieux que chaque homme et chaque femme soit capable de voir le côté hilarant de la vie, et d’en profiter.”
 
Osho, The New Dawn, Talk #31

 

Le Christianisme a détruit des milliers de femmes intelligentes

“Le Christianisme a détruit des milliers de femmes sages, il les a brûlées vivantes. Même le mot ‘sorcière’ – qui signifie ‘femme sage’ et rien d’autre, est devenu tellement condamnatoire… et c’est la même chose en Orient. Toutes les religions ont interdit les femmes, et je peux voir que cela provient d’une immense peur que si l’on donne aux femmes les mêmes opportunités qu’aux hommes, elle seront bien plus avancées dans leur expérience du Divin. Et ceci va à l’encontre  de l’ego de l’homme.”

Osho, The Hidden Splendor, Talk #22

 

La Moitié de l’Humanité est Empêchée d’Elever sa Conscience

“L’homme a battu les femmes, réprimé les femmes, condamné les femmes. Et ignorante du fait que condemner et réprimer les femmes les rend inférieures, la moitié de l’humanité est empêchée d’élever sa conscience. Et vous retrouvez privé de quelque chose, parce que vous auriez aussi pu apprendre l’art de s’élever avec l’autre moitié de l’univers. Vous auriez aussi pu avancer de la même facon, sur le même chemin; ainsi je dis toujours, la libération de la femme est aussi la libération de l’homme. C’est même plus la libération de l’homme que celle de la femme.”

Osho, Socrates Poisoned Again After 25 Centuries, Talk #21

 

Tant que les femmes ne seront pas liberées, les hommes ne seront jamais libérés

“J’ai accepté les femmes pour la première fois sur une base égale à celle des hommes. Je suis pour la libération des femmes car je sais que tant qu’elles ne seront pas libérées, les hommes ne seront jamais libérés. Leur libération va ensemble, parce qu’ils sont les deux faces de la même pièce. Naturellement, beaucoup de femmes sont venues, car pendant des siècles elles étaient refusées, insultées, elles n’étaient jamais acceptées comme des égales à l’homme. Naturellement, de plus en plus de femmes viendront – et les seuls hommes qui seront ici sont ceux qui sont prêts à accepter les femmes comme leurs égales. Aucun homme chauviniste ne peut rester près de moi. Ceci est une famille ou nous sommes tous égaux, d’une égale dignité.
Si les femmes avaient été respectées dans le passé, l’humanité ne serait pas dans un tel gâchis aujourd’hui – car les femmes sont la moitié de l’humanité. La moitié de l’humanité est demeurée sans dignité, sans éducation, privée de liberté et de tout mouvement. Nous nous sommes entravés, handicapés nous-mêmes. Nous avons détruit la moitié de nous-mêmes, et si nous sommes dans la misère, de qui est-ce la faute?

Je suis totalement pour la libération des femmes – mais pas de la façon du mouvement de libération de la femme. Ce mouvement est une attitude réactionnaire, mais ce n’est pas une véritable révolution. Il essaie d’imiter les hommes. Et souvenez-vous, l’imitation ne vous rend jamais égaux; l’imitation vous fait devenir tout au plus une copie carbone – mais l’original reste l’original.“

Osho, Socrates Poisoned Again After 25 Centuries, Talk #7

 

L’Homme Souffre d’un Grand Complexe d’Infériorité

“L’homme souffre d’un grand complexe d’infériorité car il ne peut pas donner naissance à des enfants. Ceci est l’un des plus profonds complexes d’infériorité de l’homme. Il sait que la femme est supérieure, parce que dans la vie rien ne peut être plus élevé que de donner vie à la vie.

La fonction de l’homme, sa participation pour faire naître la vie est négligeable. Ce n’est pas plus que l’injection d’une seringue – il peut être absolument délivré de la participation à la reproduction. Il doit avoir senti cela depuis le début. Et la seule manière de vaincre ce complexe d’inferiorité a été de réduire la femme par tous les moyens possible à une position si inférieure qu’il peut oublier son complexe d’inferiorité et commencer a croire qu’il est supérieur.

Toutes les sociétés du monde, toutes les cultures, toutes les religions ont fait la même chose de différentes manières: réduire la femme à une catégorie secondaire de l’humanité, inégale à l’homme.”

Osho, The Sword and the Lotus, Talk # 17  

     

La Femme a été réduite en esclavage

“Presque toutes les religions ont dénié aux femmes la possibilité d’entrer au paradis dans le corps d’une femme. Mais elle peut être vertueuse. Son mari est son dieu. Elle doit servir son mari avec un engagement et une dévotion totale. Ceci est l’unique religion pour la femme. Cela la conduira à entrer dans le corps d’un homme dans sa prochaine vie, et alors les portes s’ouvriront. Alors elle pourra devenir un maître illuminé.
Il y a des religions qui ne permettent pas aux femmes de lire les écritures religieuses. Il y a des religions qui ne les autorisent pas à entrer dans leurs temples. La femme a été réduite a l’esclavage. Elle a été réduite à produire des enfants, à s’occuper d’eux  toute sa vie. Elle ne doit pas être respectée comme un être humain. Elle est juste un mécanisme reproducteur.

L’homme a fait tout ce qu’il y a de plus faux, tout ce qu’il y a de plus inhumain. Dans l’hindouisme, si le mari mourait, la femme devait sauter vivante dans son bûcher funéraire. Ceci était considéré quelque chose de spirituel. Ceci est du pur meurtre – et un meurtre très brutal et primitif. Pendant des milliers d’années, c’était considéré quelque chose très spirituel, mais il est étrange que l’homme n’ait jamais fait cette chose si spirituelle. Aucun homme dans l’histoire entière n’a jamais sauté dans le bûcher funéraire de son épouse défunte. Aucun brahmin n’a jamais suivi la règle qu’il a créée pour les femmes. Si ceci était vrai, n’est-il pas étrange que l’homme ne fasse pas la même chose?”

Osho, The Sword and the Lotus, Talk # 17

 

Il y a quelques Differences Entre les Hommes et les Femmes

“La plupart des différences entre les hommes et les femmes provient de milliers d’années de conditionnement. Elles ne sont pas fondamentales en nature, mais il existe quelques différences qui donnent à chacun une beauté et une individualité uniques. Ces différences peuvent être très aisément comptées.

Une de ces différences est que la femme est capable d’engendrer la vie, et l’homme ne l’est pas. Dans ce sens, celui-ci lui est inférieur, et cette infériorité a joué un rôle important dans la domination des femmes par les hommes. Le complexe d’ infériorité fonctionne ainsi: il fait croire qu’il est supérieur – pour se duper soi-même et duper le monde entier. Et depuis la nuit des temps, l’homme a détruit le genie, les talents et les capacités des femmes, afin de démontrer sa supériorité – à lui-même et au monde.

Comme la femme donne naissance à des enfants, pendant neuf mois ou plus, celle-ci demeure absolument vulnérable, dépendante de l’homme. Les hommes ont exploité ceci d’une manière très laide. Et ceci est juste une différence physiologique, cela ne fait aucune différence.

La psychologie de la femme est corrompue par l’homme qui lui dit des choses qui ne sont pas vraies, la réduit à être esclave de l’homme et à un citoyen de seconde catégorie. Et la raison à cela est qu’il a plus de puissance musculaire. Si cela détermine la supériorité d’un homme, alors n’importe quel animal a plus de puissance musculaire qu’un homme.

Osho, The Sword and the Lotus, Talk #5    

 

La Femme Peut Etre Satisfaite Avec Un Seul Amour

“Mais il existe certainement de réelles différences, et nous devons les chercher derrière la pile de celles qui sont juste des inventions. Une différence que je vois est qu’une femme est plus capable d’amour qu’un homme. L’amour d’un homme est plus ou moins un besoin physique, et ce n’est pas le cas de la femme. Son amour est quelque chose de plus vaste et de plus élevé; c’est une expérience spirituelle. C’est pour cela que la femme est monogame et l’homme polygame. L’homme voudrait avoir toutes les femmes du monde, et il ne serait toujours pas satisfait. Son insatisfaction est sans limites.

La femme peut être satisfaite avec un seul amour, elle peut être totalement comblée car elle ne regarde pas le corps de l’homme, elle regarde ses qualités les plus profondes. Elle ne tombe pas amoureuse d’un homme qui a un beau corps musclé, elle tombe amoureuse d’un homme qui a du charisme – quelque chose d’indéfinissable, mais immensément attirant – quelqu’un qui a un mystère à explorer. Elle veut que son homme ne soit pas juste un homme, mais une aventure dans l’exploration de sa conscience.

En matiere de sexualité, l’homme est très faible: il peut avoir seulement un orgasme. La femme est infiniment supérieure: elle peut avoir des orgasmes multiples. Et ceci est la source des plus grandes querelles. L’orgasme de l’homme est local, confiné à ses organes génitaux. L’orgasme de la femme est total, il ne se limite pas aux organes génitaux. Son corps entier est sexuel, et elle peut avoir une magnifique expérience orgasmique mille fois plus grande, plus profonde, plus enrichissante et plus nourrissante que l’homme.

 Mais la tragédie est que son corps entier a été stimulé, mais que l’homme ne s’y intéresse pas, il ne s’y est jamais intéressé. Il a utilisé la femme comme une machine à sexe, juste pour soulager ses propres tensions sexuelles. En quelques seconds il a terminé. Et au moment où il a terminé, la femme n’a pas encore commencé.”

Osho, The Sword and the Lotus, Talk #5

 

La Femme est Capable d’avoir des Orgasmes Multiples

“Quand l’amour surgit, il a de la beauté. Quand on le fait surgir, il est laid.

Et quand vous faites l’amour avec l’homme positionné au-dessus de la femme…cela s’appelle la posture du missionnaire. L’Orient est devenu conscient de cette laideur en ce que l’homme, plus lourd, plus grand et plus muscle, écrasait un être délicat. En Orient, la position a toujours été exactement l’inverse: la femme au-dessus. Ecrasée sous lepoids de l’homme, la femme ne peut pas bouger. Seul l’homme bouge, alors il arrive à l’orgasme en quelques secondes et la femme est simplement en pleurs. Elle a été partenaire, mais elle n’a pas été impliquée. Elle a été utilisée.

Quand la femme est au-dessus, elle a plus de mobilité, l’homme en a moins et cela rapprochera leurs orgasmes. Et quand tous les deux entrent dans une expérience orgasmique, cela devient quelque chose de l’autre monde. C’est le premier aperçu du Samadhi; le premier aperçu que l’homme n’est pas le corps. Il oublie le corps, il oublie le monde. L’homme et la femme ensemble entrent dans une nouvelle dimension qu’ils n’avaient jamais explorée.

La femme est capable d’avoir des orgasmes multiples, alors l’homme doit être aussi lent que possible. Mais en réalité, il il fait tout de maniere si précipitée qu’il gâche toute la relation. Il devrait être très détendu afin que la femme puisse avoir des orgasmes multiples. Son orgasme devrait venir à la fin, quand celui de la femme a atteint sa culmination. Ceci est une simple question de compréhension.”

Osho, The Sword and the Lotus, Talk #5

 

L’Homme A Peur

“Une femme est plus centrée qu’un homme…Elle est plus sereine, plus silencieuse, plus patiente, plus capable d’attendre. Peut-être grâce a ces qualités, elle a plus de résistance aux maladies et vit plus longtemps qu’un homme. Grace a sa sérenité, elle peut immensément épanouir la vie d’un homme. Elle peut envelopper la vie d’un homme d’une atmosphère très apaisante et confortable.

Mais l’homme a peur – il ne veut pas être aux côtés d’une femme, il ne veut pas la laisser créer une chaleur confortable autour de lui. Il a peur parce qu’il pourrait en devenir dépendant. Alors depuis des siècles, il l’a tenue a distance. Et il a peur car il sait tout au fond de lui que la femme est supérieure a lui. Elle peut donner la vie. La nature l’a choisie pour se reproduire, et elle n’a pas choisi l’homme.

La fonction de l’homme dans la reproduction est quasi nulle. Son infériorité a créé un problème majeur et donc l’homme a commencé à couper les ailes de la femme. Il a commencé à la diminuer de toutes les manières possibles, à la condamner, afin de pouvoir au moins croire qu’il lui est supérieur. Il a traité les femmes comme du bétail- et même pire. En Chine, pendant des milliers d’annees, on considérait que la femme n’avait pas d’âme, de sorte que son mari pouvait la tuer sans enfreindre la loi: elle était sa possession. S’il voulait détruire ses meubles, ce n’était pas illégal. S’il voulait détruire son epouse, ce n’était pas illégal. Ceci est l’ultime insulte: considérer que la femme n’a pas d’âme.”

Osho, The Sword and the Lotus, Talk #5  

    

L’homme a privé la femme de beaucoup de choses

“L’homme a refusé à la femme l’éducation, l’indépendance financière. Il l’a privée de sa mobilité sociale car il a peur. Il sait qu’elle est supérieure, il sait qu’elle est belle, il sait que de lui donner son indépendance créera un danger.  Et ainsi, pendant des siècles, il n’existait pas d’indépendance pour les femmes. Les femmes musulmanes doivent même se couvrir le visage, afin qu’excepté leur mari, personne ne puisse voir la beauté de leur visage, la profondeur de leur regard.

Osho, The Sword and the Lotus, Talk #5

 

La moitié de l’humanité est maintenue dans un état d’oppression

“L’homme a dominé les femmes pendant des siècles et leur a imposé l’idée qu’elles sont le sexe faible, qu’elles ne peuvent rien accomplir de ce que l’homme accomplit. Elles peuvent faire de petites choses ménagères – ça, c’est leur monde. Mais je veux complètement détruire cette idée...

Et ceci est une étrange situation: maintenir la moitié de l’humanité en oppression. A combien s’élève la perte? La moitié de l’humanité signifie que les femmes, si elles étaient acceptées en tant qu’égales, auraient produit une Dostoevsky, une Turgenev, une Chekhov, une Gorky, une van Gogh, une Picasso, une Nijinsky. Elles auraient peut-être produit une Buddha, une Jésus. La moitié de l’humanité! C’est un vaste océan auquel vous avez dénié toutes possibilités de création, d’expression. Et vous avez traité les femmes comme si elles étaient du bétail et non des êtres humains.”

Osho, The Last Testament, Vol. 1, Talk #19

 

Women’s Slavery is Automatically Men’s Slavery

“La libération des femmes est automatiquement la libération des hommes. L’esclavage des femmes est automatiquement l’esclavage des hommes. Les deux vont ensemble.”

Osho, The Last Testament, Vol. 1, Talk #19

 

Un Homme Reste un Homme

Osho,
Il se trouve que je m’intéresse à d’autres femmes qu’à la mienne, mais quand ma femme démontre un intérêt envers un autre homme, je deviens très jaloux. Je me consume d’un feu terrible.

“Les hommes ont toujours créé de la liberté pour eux-mêmes, tout en entravant les femmes. Les hommes ont emprisonné les femmes entre les quatre murs de la maison en leur donnant la liberté. Ces jours sont révolus. Maintenant, les femmes sont aussi libres que vous. Et si vous ne voulez pas vous consumer de jalousie, il n’y a que deux solutions: l’une est de vous libérer vous-même du désir. Quand il n’y a pas de désir, il n’y a pas de place pour la jalousie. Et l’autre: si vous ne voulez pas vous libérer du désir, alors donnez au moins à l’autre les mêmes droits que les vôtres. Trouvez-en le courage. J’aimerais que vous vous libériez du désir.

Si vous avez connu une femme, vous avez connu toutes les femmes. Si vous connu un homme, vous avez connu tous les hommes. Et les différences ne tiennent qu’à la forme extérieure. Quant à celui qui n’a pas connu toutes les femmes en en connaissant une seule, sachez que celui-ci a vécu inconsciemment. Meme s’il connaît une multitude de femmes, il ne sera pas capable de savoir, il ne saura tout simplement pas. Savoir vient avec la conscience, mais il est inconscient. Il continuera a faire la chasse aux femmes, en quittant l’une pour une autre.

Il est certain que tu te consumeras, car cela fait mal à l’ego masculin. Tu penses qu’il est parfaitement normal de t’intéresser à la femme d’un autre, que cela ne pose aucun problème. Nous disons: les hommes restent des hommes. L’homme a créé ce dicton parce qu’il croit qu’un homme ne peut pas se satisfaire d’une seule femme, et qu’il désire avoir plusieurs femmes, mais qu’une femme sera satisfaite avec un seul homme. Mais ceci n’est qu’une illusion masculine. Une femme devrait se satisfaire d’un seul homme – et cet homme c’est toi! Et toi? Comment pourrais-tu te satisfaire d’une seule femme? Tu es un homme! Et tu trouves qu’un homme doit avoir plus de liberté…

Ta femme a autant droit à la liberté que ce que tu demandes pour toi-même. Et si tu trouves que non, qu’il n’est pas juste que ta femme s’intéresse a d’autres hommes, alors il n’est pas juste non plus que tu t’intéresses a d’autres femmes. Ce que tu attends de ta femme, tu devrais le devenir, tu devrais agir de la même façon. Ceci est la seule chose à laquelle tu peux prétendre. ”

Osho,  Die O Yogi Die, Talk #8

 

Dans un Monde Meilleur, Un Homme sera les Deux, Une Femme sera les Deux

“L’homme a appris à être juste un homme: à ne jamais montrer de traits féminins, de ne jamais dévoiler la tendresse du coeur, de ne jamais faire preuve de réceptivité, d’être toujours aggressif. L’homme a appris à ne jamais pleurer, à ne jamais sangloter: parce que les larmes sont féminines.

Les femmes ont appris à ne jamais ressembler aux hommes: ne jamais montrer d’aggressivité, ne jamais montrer d’expression, toujours rester passives, réceptive. Ceci va à l’encontre de la réalité, et ceci les a handicapés tous les deux..

Dans un monde meilleur, avec une meilleure compréhension, un homme sera les deux, une femme sera les deux: car parfois un homme a besoin d’être une femme. Il y a des moments où il a besoin d’être doux – des moments tendres des moments d’amour. Et il y a des moments où la femme a besoin d’être expressive et aggressive: dans la colère, dans la défense, dans la rébellion. Si une femme est uniquement passive, automatiquement elle se transfomera en esclave. Une femme passive est destinée à devenir une esclave: c’est ce qui s’est produit depuis des lustres. Et un homme aggressif, empathiquement aggressif et jamais tendre, est destiné a créer des guerres, des névroses dans le monde, de la violence.
L’homme n’a fait que se battre, se battre continuellement: on dirait que l’homme n’existe sur cette terre que pour se battre. En trois mille ans il y a eu cinq mille guerres. La guerre continue quelque part, la terre n’est jamais intègre et saine…il n’y a jamais un moment sans la guerre. Soit c’est en Coree, soit c’est au Vietnam, en Israel, en Inde, au Pakistan ou au Bangladesh: il faut que le massacre continue quelque part.”

Osho, The Heart Sutra, Talk #3    

 

Le Ventre est un Phénomene Central dans le Corps Féminin

“Voici la première chose a comprendre: les hommes et les femmes sont différents: non seulement différents, mais contraires. Mais ils ne sont pas inégaux; ils sont égaux. Il y a des différences, il y a des opposés, il y a une polarité mais ils ne sont pas inégaux, ils sont égaux. Deux opposés sont toujours égaux, sinon ils ne peuvent pas s’opposer l’un à l’autre.

La deuxième chose à comprendre est la suivante: le corps de la femme existe pour un but totalement différent: biologiquement, physiologiquement, chimiquement. Il a une fonction différente à accomplir que le corps de l’homme. Et il est si différent du corps de l’homme qu’à moins d’entrer dans les strates plus profondes de la biologie, vous ne pourrez pas comprendre la différence.

L’homme et la femme existent comme deux mondes séparés. La femme porte un ventre. Le mot “woman” -même veut dire “man with a womb”. Et le ventre est très important: rien n’est plus important que le ventre, parce qu’une nouvelle vie doit apparaitre à travers lui. Le mouvement entier de la vie passe à travers; c’est la porte même du monde. Et en raison de ce ventre, la femme doit être réceptive, elle ne peut pas être aggressive. Le ventre ne peut pas être aggressif: il doit recevoir, il doit être une ouverture, il doit être une invitation à l’inconnu. Le ventre soit être un hôte; l’homme sera l’invité.

Parce que le ventre est un phénomène central dans le corps de la femme, toute la psychologie de la femme est différente. Elle est non-aggressive, non-inquisitrice, non-dubitative, car toutes ces choses font partie de l’agression. L’homme doute, il enquête, il part à la recherche: elle attend. L’homme partira la chercher. Elle ne prendre pas l’initiative, elle attend tout simplement, - et elle peut attendre indéfiniment.

Osho, The Mustard Seed, Talk #18

 

Toute l’Attention de la Femme est Naturelle

“Les femmes peuvent attendre, et elles peuvent attendre indéfiniment, leur patience est infinie. Et cela doit être ainsi, car elles doivent porter un enfant pendant neuf mois. Chaque jour cela devient de plus en plus lourd, et de plus en plus difficile. Vous devez être patientes et attendre, et vous ne pouvez rien y faire. Vous devez aimer même votre fardeau et attendre et rêver que l’enfant naisse. Et regardez une femme, une femme sur le point de devenir mère: elle devient plus belle, car pendant qu’elle attend elle s’épanouit. Elle atteint une autre sorte de grâce, une aura l’entoure quand elle est sur le point de devenir mère, car à présent elle est a son somment: la nature a fait en sorte que la fonction de base de son corps s’accomplisse. Maintenant elle est en bourgeon, et bientôt elle fleurira…

Toute l’attention de la femme est naturelle, elle vit avec la nature, elle est plus naturelle que l’homme. En Inde, on l’a appelée prakriti, la nature-même, la terre, la base de toute nature. Elle est plus naturelle: ses tendances, ses objectifs sont plus naturels. Elle ne demande jamais l’impossible, elle se satisfait de ce qui est possible. L’homme a quelque chose en lui qui recherche toujours l’impossible, il ne se satisfait jamais du possible. Une femme sera heureuse si elle peut simplement être une épouse comblée, une mère: alors sa vie est réussie.”

Osho, The Mustard Seed , Talk #18

 

Pour plus d’informations sur des citations d’Osho sur Le Bonheur ou tout autre sujet qui vous intéressent, cliquez l’ Osho Online Library. Vous y trouverez gratuitement plus que 225 livres d’Osho à lire ou à chercher des mots-clés ou des phrases.