Quantcast

About Meditation? Un businessman peut-il être un méditateur ?

Un businessman peut-il être un méditateur ?

<< Back

Il faut faire quelque chose de sa vie. L'un est charpentier, un autre est roi, un autre est homme d'affaires et un autre encore est un guerrier. Ce sont des moyens de gagner sa vie, des moyens d'obtenir le pain et le beurre, un abri. Ces choses ne peuvent pas changer votre être intérieur. Que vous soyez un guerrier ou un homme d'affaires ne fait aucune différence: une personne a choisi une façon de gagner sa vie, une autre a choisi autre chose.

La méditation est la vie, non pas un moyen de la gagner. Elle n'a rien à voir avec ce que vous faites, elle a tout à voir avec ce que vous êtes. Oui, c'est exact, le 'business' ne devrait pas entrer dans votre être. Si votre être lui aussi devient plein de business, alors il vous est difficile de méditer et impossible d'être un sannyasin... car si votre être est devenu efficace, alors vous devenez trop calculateur. Et un calculateur est un lâche: il pense trop, il ne peut faire aucun saut. Et la méditation est un saut: Un saut de la tête au coeur et finalement du coeur à l'être. Vous irez de plus en plus en profondeur, là où le mental calculateur devra être laissé derrière, où toute logique devient hors de propos. Vous ne pouvez pas y emmener votre esprit ruse.

En fait, être ingénieux, futé, n'est pas la vraie intelligence non plus, la ruse est un pauvre substitut de l'intelligence. Les gens qui ne sont pas intelligents apprennent à être malins. Les gens qui sont intelligents n'ont pas besoin d'être rusés, ils sont innocents, ils n'ont pas besoin de ruser. Ils fonctionnent à partir d'un état de non-savoir. Si vous êtes un homme d'affaires, c'est okay. Si Jésus peut devenir un méditateur et un sannyasin et finalement un christ, un bouddha... et il était le fils d'un charpentier, aidant son père, apportant du bois, coupant le bois. Si le fils d'un charpentier peut devenir un bouddha, pourquoi pas vous ?


Osho, Extrait de: The Dhammapada: The Way of the Buddha, Vol 6, #4

<< Back