Quantcast

About Meditation? Y-a-t-il une corrélation entre des sports comme la course à pied et la méditation ?

<< Back

Vous ne penserez pas à la course à pied comme méditation, mais parfois les coureurs ont une formidable expérience de méditation. Cela les a surpris, parce qu´ils ne la recherchaient pas -- qui peut imaginer qu´un coureur peut faire l´expérience du divin ? -- mais c´est arrivé et maintenant la course à pied devient de plus en plus une nouvelle façon de méditer.

Cela peut se produire lors de la course à pied. Si vous avez déjà couru, si vous avez aimé courir tôt le matin quand l´air est jeune et frais, lorsque le monde entier sort du sommeil, se réveille, vous courriez, votre corps fonctionnait bien, l´air frais, un monde nouveau naissait de l´obscurité de la nuit, tout chantait autour de vous et vous vous sentiez si vivant... Un moment vient où le coureur disparaît, seule reste la course. Le corps, l´esprit et l´âme commencent à fonctionner ensemble, soudain, un orgasme intérieur est libéré.

Les coureurs ont parfois fait accidentellement l´expérience du 'quatrième,' de 'turiya'. Bien qu´ils l´aient ignoré, pensant que c´était juste le fait de courir qui rendait ce moment agréable, pensant que c´était un beau jour, que le corps était sain et le monde beau et qu´il y avait une atmosphère particulière. Ils ne s´en aperçoivent donc pas. Mais s´ils viennent à s´en apercevoir, ma propre observation est qu´un coureur peut s´approcher plus facilement de la méditation que n´importe qui d´autre. Le jogging peut être une aide immense, nager peut être une aide immense. Toutes ces choses doivent être transformées en méditation.

Laissez tomber les vieilles notions sur la méditation, comme croire que s´asseoir simplement sous un arbre dans une posture de yoga, c´est la méditation. C´est seulement l´une des voies et elle peut convenir à quelques personnes mais n´est pas appropriée à tous. Pour un petit enfant ce ne sera pas de la méditation, mais une torture. Pour un jeune homme qui est vivant, vibrant, c´est une répression, ce n´est pas de la méditation.

Pour un vieil homme, qui a vécu et dont les énergies diminuent, ce sera peut-être de la méditation. Les gens diffèrent, il y a tant de types de personnes. Pour quelqu´un qui a peu d´énergie, s´asseoir sous un arbre dans une posture de yoga peut être la meilleure méditation, parce que la posture de yoga demande moins d´énergie -- très peu. Lorsque la colonne vertébrale est droite, faisant un angle de quatre-vingt-dix degrés avec la terre, votre corps dépense une énergie minimum. Si vous vous penchez vers la gauche ou vers l´avant, alors votre corps dépense plus d´énergie, parce que la gravitation commence à vous tirer vers le bas et vous devez vous maintenir droit, vous devez vous tenir pour ne pas tomber. C´est une dépense d´énergie. Il s´est avéré qu´une colonne droite nécessite un minimum d´énergie.

Ensuite, s´asseoir avec les mains posées dans le giron est également très utile aux personnes à énergie réduite, parce que lorsque les deux mains se touchent, l´électricité du corps commence à se déplacer en cercle. Elle ne sort pas de votre corps; cela devient un cercle intérieur, l´énergie se déplace en vous.

Vous devez savoir que l´énergie est toujours libérée par les doigts, l´énergie n´est jamais libérée par les choses de forme ronde. Par exemple, votre tête ne peut pas libérer l´énergie, elle la contient. L´énergie est libérée par les doigts et les orteils. Dans une certaine posture de yoga les pieds sont joint, ainsi un pied libère de l´énergie et elle entre par l´autre pied, une main libère de l´énergie et elle entre par l´autre main. Vous continuez à emmagasiner votre propre énergie, vous devenez un cercle intérieur d´énergie. C´est très reposant, très relaxant.

La posture de yoga est la posture la plus relaxante possible. Elle est plus même relaxante que le sommeil, parce que lorsque vous dormez votre corps tout entier est tiré par la gravitation. Lorsque vous êtes à l´horizontale il se détend d´une façon totalement différente. Il se détend parce qu´il vous ramène de nouveau aux jours anciens où l´homme était un animal, à l´horizontale. C´est relaxant parce que c´est régressif, cela vous aide à redevenir un animal.

C´est pourquoi dans une posture allongée vous ne pouvez pas penser clairement, il devient difficile de penser. Essayez. Vous pouvez rêver facilement mais vous ne pouvez pas penser facilement, pour penser vous devez vous asseoir. Plus vous vous asseyez droit, plus la capacité à réfléchir est meilleure. Réfléchir est arrivé tardivement, lorsque l´homme s´est verticalisé, la réflexion est arrivée. Lorsque l´homme avait l´habitude d´être horizontal, rêver était là, mais réfléchir n´était pas là. Ainsi quand vous vous couchez, vous commencez à rêver et penser disparaît. C´est un genre de relaxation, parce que la réflexion s´arrête, vous régressez. La posture de yoga est une bonne méditation pour ceux qui sont en énergie basse, pour ceux qui sont malades, pour ceux qui sont âgés, pour ceux qui ont vécu leur vie et maintenant se rapprochent de plus en plus de la mort.

Des milliers de moines bouddhistes sont morts dans la posture assise, celle du lotus, parce que la meilleure manière d´accueillir la mort est d´être dans la posture du lotus -- parce que dans cette posture vous serez entièrement alerte et parce que les énergies disparaîtront. Les moines seront 'de moins en moins' à chaque moment: la mort vient. Dans la posture du lotus vous pouvez rester vigilant jusqu´à la fin et d´être alerte lorsque que vous mourez est l´une des plus grandes expériences, c´est l´orgasme ultime.

Et si vous êtes conscient lorsque vous mourez, vous aurez une naissance d´un genre totalement différent: vous naîtrez consciemment. Quelqu´un qui meurt consciemment, naît conscient. Quelqu´un qui meurt inconscient, naît inconscient. Quelqu´un qui meurt en restant vigilant peut choisir la bonne matrice pour lui, il a un choix, il l´a mérité. L´homme qui meurt inconscient n´a pas droit à choisir une matrice, la matrice se présente alors inconsciemment, accidentellement.

L´homme qui meurt parfaitement alerte dans cette vie ne reviendra plus qu´une fois. Il n´aura aucun besoin de revenir la fois suivante. Il lui reste simplement un peu de travail à faire: sa vie suivante prendra soin de ce travail. Pour celui qui meurt en toute conscience, une seule chose reste maintenant: comme il n´avait pas eu le temps de faire rayonner sa vigilance en compassion, elle pourra rayonner en compassion la fois suivante. Et à moins que la vigilance ne devienne compassion, quelque chose demeure inachevé, quelque chose reste imparfait.

Courir peut être une méditation.

Le jogging, danser, nager, tout peut devenir une méditation. Ma définition de la méditation est: chaque fois que votre corps, esprit, âme fonctionnent ensemble en rythme c´est la méditation, parce que cela amènera le 'quatrième'. Et si vous êtes attentif au fait que vous le faites comme une méditation -- et non pour participer aux Jeux Olympiques, alors cela devient immensément beau.

Si nous donnons uniquement un modèle fixe de méditation, elle ne sera applicable qu´à peu de gens. Cela a été l´un des problèmes dans le passé: des modèles fixes de méditation, non-fluides -- fixes, ainsi elles sont adaptées à certaines catégories de gens et toutes les autres catégories sont laissées dans l´obscurité. Mon effort est de rendre la méditation disponible à tous et pour tout le monde.

Pour quiconque veut méditer, la méditation doit être rendue possible pour sa personnalité. S´il a besoin de repos, alors le repos doit être sa méditation. Alors 's´asseoir silencieusement, ne faisant rien, le printemps arrive et l´herbe croît d´elle-même' -- sera sa méditation. Nous devons trouver autant de dimensions à la méditation qu´il y a de gens dans le monde. Et le modèle ne doit pas être très rigide, parce que deux individus ne sont pas semblables. Le modèle doit être très fluide de sorte qu´il puisse s´adapter à l´individu. Par le passé, la pratique était que l´individu devait se fondre dans le modèle.

J´apporte une révolution. L´individu n´a plus à se fondre dans le modèle, le modèle doit se fondre dans l´individu. Mon respect pour l´individu est absolu. Je ne suis pas très concerné par les moyens, les moyens peuvent être changés, modifiés de diverses manières.

C´est pourquoi vous trouvez tant de méditations ici. Nous n´avons pas assez d´opportunités ici, autrement vous seriez surpris du nombre de portes qu´a le temple du divin. Et vous serez également étonné de savoir qu´il y existe une porte spéciale, uniquement pour vous et pour personne d´autre. C´est l´amour de l´Existence pour vous, son respect pour vous. Vous serez reçu par une porte spéciale, pas par la porte publique; vous serez reçu comme un invité spécial.

Mais le principe fondamental, de base, est que quelle que soit la méditation, elle doit remplir cette condition: le corps, l´esprit, la conscience, tous les trois doivent fonctionner en unisson. Alors soudain un jour le 'quatrième' arrive: le 'être l´observateur'. Ou si vous le voulez, appelez-le Dieu; appelez-le Dieu ou nirvana ou Tao, ou ce qu´il vous plaira.


Osho, Extrait de: The Book of Wisdom, #23

<< Back