Quantcast

About Meditation? Il y a tant de méthodes si différentes. Ont-elles une base commune ?

<< Back

Il y a cent douze méthodes de méditation, mais l´observation est une partie essentielle de ces cent douze méthodes. Aussi, en ce qui me concerne, observer est la seule méthode. Ces cent douze techniques sont différentes formes de l´observation de soi.

Le noyau essentiel, l´esprit de la méditation est d´apprendre comment observer. Vous voyez un arbre: vous êtes là, l´arbre est là, mais ne pouvez-vous pas découvrir une chose de plus ? Que vous voyez l´arbre et qu´ il y a un observateur en vous qui vous voit en train de voir l´arbre. Le monde n´est pas seulement divisé entre l´objet et le sujet. Il y a également quelque chose au-delà des deux et ce 'quelque chose au-delà' est la méditation.

Ainsi dans chaque acte... et je ne veux pas que les gens s´assoient pendant une heure ou demi-heure le matin ou le soir. Cette forme de méditation ne va pas aider, parce que si vous méditez pendant une heure, alors pendant les vingt-trois heures restantes, vous ferez tout simplement le contraire. La méditation peut être gagnante: le fait d´observer est une méthode telle qu´elle peut se propager sur les vingt-quatre heures de votre journée.

En mangeant, ne vous identifiez pas avec celui qui mange. La nourriture est là, celui qui mange est là et vous êtes ici, observant. En marchant, laissez le corps marcher, vous ne faites qu´observer. Lentement, vous comprenez l´astuce. C´est une astuce et une fois que vous pouvez observer de petites choses... Une corneille croasse... vous écoutez. Il y a ces deux phénomènes, l´objet et le sujet mais ne pouvez-vous voir le témoin qui voit les deux ? La corneille, celui qui écoute et il y a en plus celui qui observe les deux. C´est un phénomène si simple. Ensuite, vous pouvez accéder à des niveaux plus profonds: vous pouvez observer vos pensées, vous pouvez observer vos émotions, vos humeurs.

Il n´y a pas besoin de dire: 'je suis triste.' Le fait est que vous êtes témoin qu´un nuage de tristesse passe sur vous. Il y a de la colère en vous, vous pouvez simplement en être le témoin. Il n´y a pas besoin de dire: 'je suis fâché.' Vous n´êtes jamais fâché, il n´est pas possible pour vous d´être fâché, vous êtes toujours le témoin. La colère vient et disparaît, vous êtes juste un miroir. Les choses viennent, sont reflétées, s´éloignent et le miroir reste vide et propre, même pas égratigné par les réflexions.

Être témoin, c´est trouver votre miroir intérieur. Une fois que vous l´avez trouvé, les miracles commencent à se produire. Lorsque vous êtes simplement le témoin des pensées, les pensées disparaissent. Il y a alors soudainement un silence énorme que vous n´avez jamais connu. Lorsque vous observez les humeurs, colère, tristesse, bonheur, elles disparaissent soudainement et vous faites l´expérience d´un silence plus grand encore.

Lorsqu´il n´y a rien à observer, alors la révolution. Alors l´énergie engagée dans l´observation tourne sur elle-même parce qu´il n´y a rien pour l´en empêcher, il n´y a plus aucun objet. Le mot objet est beau. Il signifie simplement ce qui vous empêche, vous fait objection. Lorsqu´il n´y a plus aucun objet à votre observation, elle revient simplement de nouveau vers vous-même, à la source. C´est le point d´où l´on se réalise.

La méditation est seulement un chemin, la fin en est toujours l´état de bouddha, la réalisation. Connaître ce moment est connaître le Tout. Alors il n´y a aucune misère, aucune frustration, aucun manque de sens, alors la vie n´est plus un accident. Elle devient une part de ce tout cosmique. Une part essentielle et un extraordinaire bonheur s´élève en vous: cette existence entière a besoin de vous.


Osho, Extrait de: Light on the Path, #1

<< Back