Quantcast

About Meditation? La méditation me rendra-t-elle heureux ?

La méditation me rendra-t-elle heureux ?

<< Back

Beaucoup de gens viennent vers moi et disent qu´ils sont malheureux, et veulent que je leur donne une méditation. Je leur dis : la première chose est de comprendre pourquoi vous êtes malheureux. Et si vous n´enlevez pas ces causes premières de votre malheur, je peux vous donner une méditation mais cela ne va pas vous aider beaucoup, parce que les causes de base restent pareilles.

L´homme était peut-être un bon, beau danseur, mais il passe maintenant son temps dans un bureau, empilant des fichiers. Il ne lui est plus possible de danser. Il peut aimait peut-être danser sous les étoiles, mais il continue á accumuler un compte en banque. Et il me dit qu´il est malheureux: 'Donnez-moi une certaine méditation... 'Je peux la lui donner! Mais que peut faire cette méditation ? Qu´est-elle censée faire ? Il restera le même homme: accumulation d´argent, concurrence sur le marché... La méditation peut l´aider de cette façon: elle peut le rendre un peu plus relaxé pour faire encore mieux ces absurdités.

C´est ce que la Méditation Transcendantale fait à beaucoup de gens en Occident et c´est l´attrait de la méditation transcendantale, parce que Maharishi Mahesh Yogi continue à prétendre: ' elle vous rendra plus efficace dans votre travail, elle fera de vous un gagnant. Si vous êtes un vendeur, vous deviendrez un vendeur qui a plus de succès. Elle vous rendra efficace.' Et les Américains sont presque fous d´efficacité. Ils sont prêts à tout perdre pour être efficaces. D´où l´attrait.

Oui, la MT peut vous aider. Elle peut vous détendre un petit peu, c´est un tranquillisant. En répétant constamment une mantra, en répétant sans interruption un certain mot, elle change la chimie de votre cerveau. C´est un tranquillisant, un tranquillisant sonore. Ca vous aide à diminuer votre stress, de façon à ce que demain, au travail, vous soyez plus efficace, plus apte à faire face à la concurrence, mais cela ne vous changera pas. Ce ne sera pas une transformation.

Vous pouvez répéter une mantra, vous pouvez faire une certaine méditation, ça peut vous aider un peu ici et là, mais seulement à rester tel que vous êtes déjà.
Par conséquent, ceux qui répondent à mon appel sont seulement ceux qui sont vraiment audacieux, les casse-cou qui sont prêts à transformer le fonctionnement même de leur vie, qui sont prêt à tout risquer. Parce qu´en fait vous n´avez rien à mettre en jeu: sinon votre malheur, votre misère. Mais les gens s´accrochent même à cela...

Qu´avez-vous d´autre à mettre en jeu ? Juste votre misère. Le seul plaisir que vous ayez est d´en parler. Regardez les gens racontant leurs misères, comme ça les rend heureux ! Ils paient pour cela, ils vont chez des psychanalystes pour raconter leurs misères et paient pour cela ! Quelqu´un les écoute attentivement. Cela les rend très heureux. Les gens continuent à raconter leur misère morale, encore et encore et encore. Ils l´exagèrent même, ils la décorent, ils la rendent plus dramatique. Ils la rendent plus grande que grandeur nature. Pourquoi ? Vous n´avez rien à mettre en jeu. Mais les gens s´accrochent au connu, au familier. La misère morale est tout ce qu´ils ont connu, c´est leur vie. Rien à perdre en fait, mais si effrayés de perdre la moindre des choses.

Avec moi, d´abord vient le bonheur, en premier vient la joie. Une attitude de célébration vient d´abord. Une philosophie affirmant la vie précède le reste. Appréciez tout cela ! Si vous ne pouvez pas apprécier votre travail, changez-le. N´attendez pas ! parce qu´à attendre tout ce temps, vous êtes en train d´attendre Godot. Godot ne viendra jamais. Celui qui ne fait qu´attendre, gaspille sa vie. Pour qui, pour quoi attendez-vous ? Si vous voyez pourquoi vous êtes malheureux dans un certain mode de vie, toutes les vieilles traditions vous diront alors: 'Vous avez tort.' J´aimerais vous dire: ' Le mode de vie est faux.' Tentez de saisir la différence de cette emphase.

Vous n´êtes pas dans le faux ! C´est juste votre mode de vie, la manière dont vous avez appris à vivre, qui sont erronés. Les motivations que vous avez apprises et reçues comme vôtres, ne sont pas vôtres, elles n´accomplissent pas votre destin. Elles vont à l´encontre de votre nature, elles vont à l´encontre de votre élément... Ne l´oubliez pas: personne ne peut décider pour vous. Tous leurs commandements, leurs ordres, toutes leurs morales, sont juste faits pour vous détruire. Vous devez décider pour vous-même. Vous devez prendre votre vie en main. Autrement, la vie continuera à frapper à votre porte et vous n´êtes jamais là, vous êtes toujours ailleurs.

Si vous étiez destiné à être un danseur, la vie entrera par cette porte-là parce qu´elle croit qu´à présent vous êtes sûrement un danseur. Elle frappe à cette porte, mais vous n´êtes pas là, vous êtes un banquier ! Et comment la vie peut-elle s´attendre à ce que vous soyez devenu un banquier ? Le divin vient à vous sur le chemin où il voulait vous trouver, il ne connaît que cette adresse ― mais vous êtes introuvable, vous êtes quelque part ailleurs, vous cachant derrière le masque de quelqu´un d´autre, dans le costume de quelqu´un d´autre, sous le nom de quelqu´un d´autre.

Comment voulez-vous que le divin vous trouve ? Il continue à vous rechercher. Il connaît votre nom, mais vous-même avez oublié ce nom. Il connaît votre adresse, mais vous n´avez jamais vécu à cette adresse. Vous avez permis au monde de vous égarer.

Le divin ne peut vous trouver que d´une façon, une seule voie : par votre épanouissement intérieur. C´est ainsi qu´il voulait que vous soyez. A moins que vous découvriez votre spontanéité, à moins de vous trouver dans votre élément, vous ne pouvez pas être heureux. Et si vous ne pouvez pas être heureux, vous ne pouvez pas être méditatif.

Pourquoi, dans l´esprit des gens, survient l´idée que la méditation procure le bonheur ? En fait, partout où ils trouvent une personne heureuse, ils trouvent toujours un esprit méditatif. Ces deux qualités sont interdépendantes. Chaque fois qu´ils trouvent une personne vivant dans un environnement beau et méditatif, ils voient que cette personne est remarquablement heureuse ― vibrante de bonheur, rayonnante. Ces deux qualités vont ensemble. Les gens croient alors que le bonheur vient lorsque l´on est méditatif.

C´est tout l´inverse: La méditation vient lorsque vous êtes heureux. Mais être heureux est difficile et apprendre la méditation est facile. Être heureux veut dire un changement radical dans votre façon de vivre, un changement soudain, parce qu´il n´y a plus de temps à perdre. Un changement soudain, un soudain coup de tonnerre... une discontinuité.

C´est ce que je veux dire par sannyas: une discontinuité avec le passé. Un coup de tonnerre soudain et vous mourez à ce qui est 'vieux' et vous commencez avec le nouveau, depuis 'abc.' Vous êtes né neuf. Vous recommencez votre vie, comme vous l´auriez vécue si aucun système imposé par vos parents, par votre société, par l´État n´avait existé. Ainsi que vous l´auriez fait, ainsi qu´il aurait fallu le faire, si personne n´avait été là pour vous égarer. Mais vous avez été égarés. Vous devez lâcher tous ces modèles qui vous ont été imposés et vous devez trouver votre propre flamme intérieure.

<< Back