Quantcast

OSHO Times Body Dharma Soyez un Bambou Creux

Soyez un Bambou Creux

C'est une des méthodes particulières de Tilopa. Chaque maître a sa méthode particulière par laquelle il a atteint l'éveil et par laquelle il voudrait aider d'autres.
C'est la spécialité de Tilopa:

'Comme un bambou creux soyez détendu avec votre corps'.

Un bambou: à l'intérieur complètement creux. Lorsque vous vous reposez, vous sentez simplement que vous êtes comme un bambou, à l'intérieur complètement creux et vide. Et en fait c'est le cas: votre corps est comme un bambou et à l'intérieur il est creux. Votre peau, vos os, votre sang, font tous partie du bambou et à l'intérieur il y a l'espace, le vide.

Lorsque vous êtes assis avec une bouche complètement silencieuse, inactive, la langue touchant le palais et silencieuse, ne frémissant pas avec des pensées, le mental observant passivement, n'attendant rien en particulier, sentez-vous comme un bambou creux. Soudain une énergie infinie commence à se déverser en vous. Vous êtes remplis de l'inconnu, du mystérieux, du divin. Un bambou creux devient une flûte et le divin commence à en jouer. Une fois que vous êtes vide alors il n'y a aucune barrière au divin pour entrer en vous.

Essayez cela. C'est une des méditations les plus belles, celle de devenir un bambou creux. Vous n'avez rien besoin de faire d'autre. Vous devenez simplement cela et tout le reste arrive. Soudain vous sentez que quelque chose descend dans votre vide intérieur. Vous êtes comme un utérus et une nouvelle vie entre en vous, une graine tombe. Et un moment vient où le bambou disparaît complètement.
 

'Soyez détendu'

Ne désirez pas de choses spirituelles, ne désirez pas le paradis, ne désirez même pas Dieu. Lorsque vous êtes sans désir, vous êtes libéré. Dans l'état de bouddha, l'on ne peut pas désirer, parce que le désir est l'entrave. Lorsque la barrière n'est plus, soudain Bouddha explose en vous. Vous avez déjà la graine. Lorsque vous êtes vide, l'espace est là, la graine éclate.

Il n'y a rien à donner, il n'y a rien à obtenir. Tout est absolument bien tel qu'il doit être. Il n'y a aucun besoin de donner ou de prendre. Vous êtes absolument parfait tel que vous êtes.

Vous n'avez pas besoin de devenir quoi que ce soit, réalisez simplement qui vous êtes, c'est tout. Réalisez simplement celui qui est caché en vous. En améliorant, quoi que ce soit que vous vous améliorez, vous serez toujours dans l'inquiétude et l'angoisse parce que l'effort même d'améliorer vous mène sur un faux chemin. Cela donne un sens à l'avenir, un sens à un but, un sens à des idéaux et alors votre mental devient désirant.

En désirant vous manquez le but. Laissez le désir se retirer, devenez une étendue silencieuse de non-désir et soudain vous êtes étonnés, brusquement c'est là. Et vous aurez un rire opulent, comme Bodhidharma a ri.
'Qu'est-ce qui doit être pratiqué alors ?'

Être de plus en plus à l'aise. Être de plus en plus ici et maintenant. Être de plus en plus dans l'action et de moins et moins dans l'activité. Être de plus en plus évidé, vide, passif. Être de plus en plus un observateur - indifférent, n'attendant rien, ne désirant rien. Être heureux avec vous-même tel que vous êtes. Célébrer.

Et alors, à n'importe quel moment - à n'importe quel moment lorsque les choses mûrissent et la saison juste arrive, vous fleurissez en Bouddha.

Osho, Extrait de: Tantra: The Supreme Understanding