Quantcast

OSHO Times Body Dharma L'Insomnie

L'Insomnie

Un article dans un magazine féminin américain dit qu'environ cinquante millions d'américains souffrent de prétendue insomnie. Après le rhume de cerveau et le mal de tête, cette maladie se classe en troisième position des visites chez le médecin. L'insomnie n'est pas une maladie, plutôt un mode de vie.

Par nature, l'homme est fait pour travailler intensément pendant au moins huit heures. À moins qu'il ne travaille intensément pendant huit heures, il ne gagne pas le droit d'avoir un sommeil profond et plus une société devient riche, moins les gens travaillent dur. Il n'y a aucun besoin; d'autres peuvent travailler pour eux. Toute la journée ils font les petites choses qu'ils aiment faire, mais ce n'est pas un travail dur comme celui d'un tailleur de pierre ou d'un bûcheron.

Le corps est fait pour qu'après huit heures de travail intense, il doive naturellement tomber dans le sommeil afin de renouveler son énergie.

Mais cela semble difficile, vous avez gagné assez d'argent et malgré tout, vous coupez du bois pendant huit heures ? Alors dans quel but avez-vous gagné tout cet argent ? Cela semble stupide. Vous pourriez avoir coupé du bois même sans devenir un millionnaire.

Ainsi si cinquante millions de personnes aux États-Unis souffrent d'insomnie, cela signifie simplement que ce sont des gens qui ne gagnent pas le droit de dormir. Ils ne travaillent pas pour créer la situation par laquelle le sommeil arrive. Vous ne pouvez pas trouver cinquante millions de personnes dans un pays pauvre, vous ne pouvez pas même en trouver cinq.

C'est un fait connu depuis des siècles, que les mendiants dorment mieux que les empereurs. Les travailleurs, les travailleurs manuels dorment mieux que les intellectuels. Le pauvre dort mieux que le riche, parce qu'il doit travailler dur pour gagner son nécessaire, mais avec cela, il gagne également le droit d'avoir un bon sommeil.

L'insomnie n'est pas une maladie, c'est le mode de vie le plus riche.

En fait, ce qui arrive c'est que toute la journée vous vous reposez: alors pendant la nuit vous remuez et vous vous retournez dans le lit. C'est le seul exercice restant pour vous et vous ne voulez même pas faire cet exercice. Tournez et retournez autant que vous le pouvez, si la journée entière est du repos alors la nuit ne peut pas être faite de sommeil, vous vous êtes déjà reposé.

Si les personnes qui souffrent d'insomnie veulent vraiment s'en débarrasser ils ne devraient pas y penser en tant que maladie; allez chez le médecin n'à aucun sens. Ils devraient commencer à travailler dans leur jardin, faire un peu de travail éreintant et oublier tout du sommeil; il viendra, il vient toujours, vous n'avez pas besoin de le faire venir.

Ce sont les difficultés. L'intention de la nature n'a jamais été que quelques personnes se partagent toutes les richesses dans le monde et que la majorité des gens doivent être pauvre. Si l'on regarde les intentions de la nature, il semble qu'elle a voulu que chacun travaille, elle n'a jamais voulu ces classes du pauvre et du riche; elle a voulu une société sans classe où chacun travaille.

Il est possible que le travail puisse être différent. Si vous avez peint toute la journée, cela amènera aussi le sommeil. Ou alors, vous devez créer des exercices artificiels, allez à la salle de gymnastique, courir sur de kilomètres, faire du jogging. Nombres d'idiots font cela, un exercice futile. Pourquoi faire du jogging lorsque vous pouvez couper du bois ? Pourquoi faire du jogging lorsque quelqu'un d'autre, qui dort parfaitement, s'occupe de votre jardin ? Vous le payez pour le travail et il dort parfaitement bien.

Vous faites du jogging, personne ne vous paye et vous trouvez difficile de dormir. Combien pouvez-vous jogger ? Combien pouvez-vous courir ? Et un homme qui n'a pas dormi de toute la nuit n'a pas envie de courir le matin, parce que toute la nuit il a lutté pour trouver un peu de sommeil, au matin, fatigué de se tourner et retourner, il trouve un peu de sommeil et c'est le moment suggéré pour qu'il aille courir, pour qu'il fasse son jogging !

L'insomnie ne devrait pas être comptée parmi des maladies. Les gens devraient être rendu conscients qu'ils ne suivent pas le cours naturel dont le corps a besoin.

Vous pouvez alors faire de petites choses... de la natation, du tennis; mais cela ne sera pas un réel remplacement de huit heures de travail physique. L'homme était essentiellement un chasseur et pas avec des mitrailleuses, juste avec des flèches. Courant après le cerf, ce n'était pas tous les jours qu'il obtenait sa nourriture. Toute la journée il courrait et suivait les animaux sans être à même d'en attraper un, il revenait à la maison les mains vides, mais complètement épuisé.

Votre corps vous demande toujours de faire cela, vous pouvez choisir la façon dont vous voulez le faire; alors l'insomnie disparaîtra d'elle même.

Ces cinquante millions de victimes de l'insomnie n'ont besoin d'aucune compassion; de personne. On doit leur dire directement et franchement: 'Votre mode de vie est faux, changez cela ou autrement souffrez.' Et cela amènera une grande révolution si cinquante millions de personnes commencent à travailler huit heures par jour. Ils n'en ont pas besoin pour assurer leur nourriture, leurs vêtements ou leur abri, mais ils peuvent travailler pour ceux qui en ont besoin, pour ceux qui ont besoin de médicaments, ceux qui ont besoin des autres nécessités de la vie.

Si cinquante millions de personnes s'avèrent travailler solidement huit heures par jour au service des démunis, cela changera tout le climat social. L'idée même de combat, de lutte entre des classes, disparaîtra, parce qu'il n'y aura plus aucune classe.

Et cela va devenir un problème plus grand chaque jour parce que les machines remplacent l'homme dans chaque domaine. Les machines sont plus efficaces, plus obéissantes, peuvent travailler vingt-quatre heures sans aucun repos, sept jours par semaine... aucun jour de congé, aucun jour férié religieux, parce qu'elles ne sont ni Juives, ni Chrétiennes, ni Hindous.

Les machines ne demandent rien, pas même une pause-café et une machine peut travailler à la place de cent ou mille personnes; aussi, bientôt le monde entier sera en difficulté, l'insomnie sera l'une des plus graves problèmes des jours à venir parce que lorsque la machine prend le relais, l'homme est libre. Il sera payé pour son chômage et payé assez pour qu'il ne soit pas demandeur d'emploi, il aura assez d'argent.

Ainsi que peut-il faire ? Il peut jouer aux cartes, aux échecs, boire de l'alcool, se battre et, souffrir d'insomnie. L'insomnie va être un phénomène mondial. Ce qui arrive à cinquante millions de personnes aux États-Unis arrivera à pratiquement toute personne à qui l'on retire le travail. Lorsque les gens partent à la retraite, ils commencent à souffrir d'insomnie et ils n'en avaient jamais souffert auparavant.

Je ne crois donc pas que ce soit une maladie, ne la catégorisez pas comme la troisième maladie la plus répandue, elle n'appartient pas à la catégorie des maladies; elle vient de notre faux mode de vie.

Il peut y avoir quelques personnes, très peu de personnes en fait, pour qui cela peut être une maladie. Par exemple, les intellectuels, dont le mental travaille sans cesse et qui entrent dans l'habitude du travail. Alors pendant la nuit lorsqu'ils veulent dormir le mental continue à travailler et c'est assez pour l'insomnie. Et ils n'ont aucun contrôle sur le mental pour l'arrêter. Ils peuvent crier; le mental ne s'en soucie pas.

Le mental, tandis que vous vous reposez dans le lit, continue de fonctionner, parce que durant la journée, il y avait de nombreuses pensées périphériques laissées incomplètes; elles doivent être achevées et le mental est un perfectionniste, il veut tout faire parfaitement, donc tout ce qui est resté inachevé, il essaye de l'achever et il n'a aucun besoin de sommeil. C'est le corps qui a besoin de sommeil. Si le corps n'a pas travaillé, n'a pas assez gagné de droit au sommeil et que le mental a trop fonctionné et tourne si vite qu'il s'y est habitué, ce genre d'homme pourra même travailler corporellement, il continuera à souffrir d'insomnie. Alors ce sera une maladie, alors il a besoin de cette médication que j'appelle la méditation, pour que son mental puisse se détendre et permettre ainsi au corps d'entrer dans le sommeil.

Mais ces gens qui ne peuvent pas dormir souffrent vraiment terriblement parce que dans leur vie il n'y à rien, aucun sens, que de l'hypocrisie; ils appellent cela: 'socialiser'. Et ensuite pendant la nuit ils ne peuvent même pas dormir. Le jour est inutile, la nuit est inutile, ils ont perdu tout contact avec la vie, l'on devrait les aider.
Il devrait y avoir plus de centres de méditation, particulièrement pour les gens qui souffrent d'insomnie. La méditation les aidera à se détendre et lorsqu'ils viennent pour méditer alors on devrait leur dire: 'la méditation seule ne suffira pas; c'est la moitié du travail, l'autre moitié qu'il vous faut faire est de l'exercice physique intense'.

Je pense que les gens sont dans une telle souffrance par manque de sommeil qu'ils seront capables de faire n'importe quoi qui leur est suggéré. Travaillez durement à sa propre beauté, coupez du bois, transpirez, une brise fraîche arrive... et vous éprouvez une si belle sensation dans le corps; une personne qui ne travaille pas de façon intense ne peut pas comprendre cela. L'homme pauvre a aussi ses luxes; lui seul les connaît.

Osho, And Now and Here, Talk #15