Quantcast

OSHO Times Body Dharma L'Art de Manger

L'Art de Manger

Chaque fois que vous êtes hésitant dans quoi que ce soit, cela s'étire en longueur.

Si vous êtes assis à table et mangez et si vous mangez seulement avec tiédeur et restez sur votre faim, alors vous continuerez à penser à la nourriture toute la journée. Vous pouvez essayer de jeûner et vous verrez, vous penserez continuellement à la nourriture. Mais si vous avez bien mangé - et lorsque je dis bien mangé, je ne veux pas seulement dire que vous vous êtes bourré l'estomac. Alors ce n'est pas nécessairement que vous ayez bien mangé. Vous pourriez vous être empiffré. Mais bien manger est un art. Ce n'est pas simplement se bourrer.

C'est un grand art, goûter la nourriture, sentir la nourriture, toucher la nourriture, mâcher la nourriture, digérer la nourriture et la digérer comme si elle était divine. Elle est divine, c'est un cadeau du divin.

Les Hindous disent: Anam Brahma la nourriture est divine. Ainsi vous mangez avec un profond respect et en mangeant vous oubliez tout, parce que c'est une prière. C'est une prière existentielle. Vous mangez le divin et le divin va vous nourrir. C'est un cadeau qui doit être accepté avec un amour profond et avec gratitude. Et vous ne bourrez pas le corps, parce que bourrer le corps est c'est être contre le corps. C'est le pôle opposé. Il y a des gens qui sont hanté par le jeune et il y a des gens qui sont hanté par le fait de se bourrer. Dans les deux cas, ils ont tort, parce que dans les deux cas, le corps perd son équilibre.

Un véritable amoureux du corps mange seulement jusqu'au point où le corps se sent parfaitement calme, équilibré et tranquille, jusqu'au point où le corps ne se sent ni pencher à gauche, ni à droite, mais juste au milieu. Et c'est un art de comprendre le langage du corps, comprendre le langage de votre estomac, de comprendre ce qui est nécessaire, de donner seulement ce qui est nécessaire et de le donner d'une façon artistique, d'une façon esthétique.

Les Animaux mangent, l'homme mange, alors quelle est la différence ? L'homme fait du repas, une grande expérience esthétique. Quel besoin d'avoir une belle table de repas ? Quel besoin d'y mettre des bougies ? Quel besoin de mettre de l'encens ? Quel besoin de demander aux amis de venir et de participer ? C'est d'en faire un art, pas simplement un bourrage.

Mais ce sont les signes extérieurs de l'art, les signes intérieurs sont de comprendre le langage de votre corps, de l'écouter, d'être sensible à ses besoins, et ensuite, vous mangez, alors, de toute la journée, vous ne penserez plus à la nourriture du tout.

Seulement lorsque le corps aura de nouveau faim, le souvenir viendra; alors c'est naturel.

Osho, The Beloved, Vol.1, Talk #4