Quantcast

OSHO Times Body Dharma Le Rythme Intérieur de l'Être -

Le Rythme Intérieur de l'Être -

Vous recherchez le rythme intérieur, parfois à travers l'argent, parfois à travers le pouvoir, parfois à travers le prestige, parfois dans toute sorte de relations. Vous êtes continuellement en train de mendier. Vous voulez connaître quelque chose du transcendantal, vous êtes assoiffé de transcendantal.

De temps en temps, même dans le cours d'une vie ordinaire, cela se produit. Vous connaissez ces quelques instants lorsque soudain, alors que vous vous éveillez le matin, tout semble parfait. Les oiseaux chantent, l'air est embaumé, le soleil se lève et soudain vous sentez que tout est tranquille. Pendant un moment vous n'êtes plus séparé, vous sentez une grande joie monter en vous sans aucune raison. Vous vous sentez soudainement vibrant, complètement régénéré, chez-vous. Peut-être est-ce le profond sommeil et repos de la nuit, peut-être est-ce ce magnifique matin, le chant des oiseaux, l'air frais, la rosée sur l'herbe brillant sous le soleil matinal, peut être est-ce tout ceci qui crée le contexte. Non pas par votre effort mais par accident, vous êtes en harmonie avec vous-même et avec l'existence.

Et souvenez-vous, cela se passe toujours simultanément. Chaque fois que vous trouvez l'harmonie en vous-même, vous trouvez également l'harmonie avec l'existence.

L'harmonie a deux aspects: l'individuel et l'universel. Si l'individu est en harmonie alors il n'y a aucune raison pour qu'il ne soit pas en harmonie avec le Tout. Si tous les conflits en vous ont disparus, même pour un seul instant, dans cet instant vous faites partie du Tout, vous n'êtes plus une île, vous n'êtes plus séparé. Tous les murs ont soudainement disparus, vous n'êtes plus emprisonné.

Si vous regardez en arrière vous pouvez vous souvenir de quelques moments… et ce seront ces moments où vous étiez détendu, ce seront ces moments où il n'y avait aucun désir particulier dans votre mental, où vous n'étiez pas préoccupé, où vous n'étiez pas tendu, où, d'une certaine façon, vous étiez, simplement.

Observez avec minutie ces moments accidentels, soudains, parce que la clé secrète y réside. Si cela se passe dans un état de relaxation, lorsque vous êtes détendu, sans tension, alors vous pouvez créer le contexte ! Vous pouvez vous détendre. Si cela vous arrive lorsque vous nagez, alors vous pouvez nager et créez le contexte ! Si cela vous arrive lorsque vous courrez... et cela arrive à différentes personnes de façons différentes. De nombreux coureurs le savent, si vous continuez à courir, passé une certaine limite, continuez à courir, continuez à courir, soudainement ça arrive, parce que l'énergie de l'homme a trois niveaux.

La première couche est seulement pour l'activité quotidienne, c'est une couche très mince.

Elle est suffisante pour le bureau, l'épouse, les enfants, la vie ordinaire.
 

La deuxième couche est pour les urgences.

Votre maison est en feu. Peut-être vous sentez-vous très fatigué après votre journée de travail et rentrez à la maison en espérant un bon repos et tout-à-coup alors que vous arrivez chez-vous, votre maison est en feu. Immédiatement toute fatigue disparaît, vous n'êtes plus fatigué, vous avez complètement oublié le repos et toute la nuit vous essayez d'éteindre le feu et même après toute cette nuit de travail, vous n'êtes pas fatigué. Ce n'était pas la couche d'énergie ordinaire qui travaillait, elle était épuisée, la couche d'urgence a commencé à travailler.

La troisième couche est plus profonde que cela.

Vous continuez encore et encore… par exemple, si pour un jour, deux jours, trois jours, vous continuez à travailler, alors la couche d'urgence sera elle aussi, épuisée, alors vous venez en contact avec la couche cosmique. C'est la source de la vie et c'est inépuisable. Lorsque vous êtes en contact avec cette énergie, une joie immense commence à vous remplir.

Cela arrive aux joggers, aux coureurs, aux nageurs parfois. La première couche épuisée, puis la seconde couche vient et si vous continuez à courir la seconde est elle aussi épuisée.

Au moment où vous êtes en contact avec la troisième, une extase formidable se fait sentir sans aucune raison.

Cela peut vous arriver pendant que vous faites l'amour, cela peut vous arriver lorsque vous écoutez de la musique, cela peut vous arriver lorsque vous êtes simplement allongé sur votre lit à ne rien faire. Cela peut vous arriver lorsque vous peignez, absorbé, complètement absorbé dans la peinture ou encore, cela peut arriver de mille et une façons. Mais observez; à chaque fois que cela se passe, à chaque fois que cet incroyable moment béni vous vient, lorsque le divin frappe à votre porte, observez dans quel contexte cela se produit. Soyez vigilant ! Regardez autour, dans quel espace cela se produit, alors vous avez la clé. Lorsque vous serez capable de créer ce contexte, cet espace, le moment viendra à nouveau.

Vous ne pouvez pas le faire se produire, mais vous pouvez vous rendre disponible pour qu'il se produise. Vous ne pouvez pas le forcer mais vous pouvez créer tout ce qui est nécessaire pour que ça arrive. Ce n'est pas une action de votre part, cela se produit; cependant vous pouvez jouer un rôle important. C'est ainsi que toutes les techniques de méditation ont été développées, c'est comme cela que le Yoga est venu à l'existence. Cette harmonie est présente en vous parce que sans elle, vous ne pouvez pas vivre.

Cette musique est déjà là en vous comme un courrant souterrain parce que cette musique est votre connexion avec le Tout. Si elle cesse, vous mourrez.

Vous êtes vivant, c'est une preuve suffisante que la musique se joue. La seule chose est d'aller profondément dans votre être et de trouvez où elle se produit.

Osho, Extrait de: The Fish in the Sea Is Not Thirsty