Quantcast

OSHO Times Emotional Ecology Né Sauvage

Né Sauvage

Je me sens triste ces derniers temps… sans aucune raison apparente.

Vous vous retenez, c'est peut être là tout le problème. Vous n'avez pas confiance en la vie. Quelque part, dans votre profondeur intérieure, il y a une défiance envers la vie; comme si, si vous ne la contrôlez pas, les choses tourneront mal et si vous restez dans le contrôle, peut être qu'alors seulement les choses iront bien. Il vous faut toujours délibérément gérer les choses. Peut-être cela vient-il de votre conditionnement durant l'enfance, ce conditionnement a fait beaucoup de dégâts, car lorsqu'une personne commence à tout gérer, sa vie est vécue au minimum.

La vie est un phénomène tellement vaste; il est impossible de la gérer et si vous voulez vraiment la gérer, vous devez la réduire au minimum; alors vous pouvez gérer les choses. Autrement la vie est sauvage, exubérante.

Elle est aussi exubérante que ces nuages, cette pluie, cette brise, ces arbres et ce ciel. Elle est exubérante et vous vous êtes coupé complètement de votre côté exubérant. Vous en avez peur, c'est pourquoi vous ne vous ouvrez pas autant que vous le pouvez, cela crée également votre tristesse.

La tristesse n'est rien d'autre que la même énergie qui pourrait être du bonheur.

Lorsque vous voyez que votre bonheur ne fleuri pas, vous devenez triste. Chaque fois que vous voyez quelqu'un heureux, vous devenez triste; pourquoi cela ne vous arrive t'il pas ? Cela peut vous arriver ! Il n'y a aucun problème à cela, il vous suffit de vous déconditionner de votre passé. Il vous faudra vous écarter un peu du chemin pour que cela arrive; aussi, faites simplement un petit effort pour vous ouvrir, même si cela est un peu douloureux au début... Au début ce sera douloureux.

Commencez avec une méditation le soir, dès ce soir. Ressentez-vous comme si vous n'étiez pas du tout un être humain. Vous pouvez choisir n'importe quel animal qu'il vous plait. Si vous aimez les chats, bien, si vous aimez les chiens, bien ... ou encore un tigre ou une tigresse, quoi que ce soit que vous aimez. Choisissez simplement, mais ensuite, gardez le même animal. Devenez cet animal, déplacez-vous à quatre pattes dans la pièce et devenez cet animal.

Pendant quinze minutes goûtez ce jeu autant que vous le pouvez. Aboyez si vous êtes un chien, faites ce que l'on attend d'un chien et faites-le vraiment ! Savourez cela et ne contrôlez pas, parce qu'un chien ne peut pas contrôler. Un chien veut dire une liberté absolue, aussi, quoi qu'il arrive durant ces quinze minutes, faites-le. Durant ce laps de temps n'introduisez pas cet élément humain qu'est le contrôle. Soyez véritablement, avec ténacité, un chien ! Pendant quinze minutes errez autour de la pièce... aboyez, sautez, faites cela pendant sept jours, cela aidera.

Vous avez besoin d'un peu plus d'énergie animale, vous êtes trop sophistiqué, trop civilisé et cela vous estropie.

Trop de civilisation est une chose paralysante, c'est bon à petite dose mais à trop grande dose c'est très dangereux. L'on devrait toujours rester capable d'être un animal.

L'animal en vous doit être libéré; c'est ainsi que je vois le problème. Si vous pouvez apprendre à être un peu exubérant, tous vos problèmes disparaîtront. Ainsi, commencez dès ce soir et, faites-vous plaisir !

Osho, Extrait de: The Passion for the Impossible