Quantcast

OSHO Times Emotional Ecology Souvenez-vous ! -

Souvenez-vous ! -

Il y a deux façons de vous dissocier des identités fausses.
Vous n'êtes pas ce que vous avez pensé être, ressenti être, imaginé être, projeté être. Ce que vous êtes est simplement le fait d'être conscient.

Quoi qu'il arrive, vous restez uniquement la conscience, vous êtes conscience et cette identité là ne peut pas être détruite, cette identité ne peut pas être niée.

Tout le reste peut être nié et jeté. La conscience reste le sous sol ultime, la base ultime, vous ne pouvez pas la rejeter, vous ne pouvez pas la nier, vous ne pouvez pas vous en dissocier. Aussi, voici le processus. Ce qui ne peut pas être jeté, ce qui ne peut pas être séparé de vous, est vous; ce qui peut être séparé, vous ne l'êtes pas.

La douleur est là; un moment plus tard elle peut ne pas être là, mais vous, vous serez. Le bonheur est venu et il s'en ira; il a été et ne sera pas; mais vous, vous serez. Le corps est jeune, puis le corps devient vieux… tout vient et va, les invités viennent et vont mais l'hôte reste le même.
À cause de cela, les mystiques Zen disent: 'ne vous perdez pas dans la foule des invités'.

Souvenez-vous de votre qualité d'hôte, cette qualité d'hôte est la conscience, cette qualité d'hôte est la conscience témoin. Quel est l'élément de base qui reste toujours le même en vous ? Soyez seulement cela et dés-identifiez vous de tout ce que vient et va.

Mais nous nous identifions avec l'invité, vraiment, l'hôte est si occupé avec l'invité, qu'il oublie.

Mulla Nasrudin donne une fête pour quelques amis et quelques inconnus. La fête est très ennuyeuse, la moitié de la nuit est déjà perdue et cela continue. Un inconnu, ne sachant pas que Mulla est l'hôte, lui dit: 'je n'ai jamais vu une telle fête, une fête aussi absurde, cela semble interminable et je m'ennuis tellement que je voudrais partir'.

Mulla répondit: 'vous avez justement dit exactement ce que j'allais vous dire. Je n'ai moi-même n'ai jamais vu auparavant une fête aussi absurde et ennuyeuse, mais je ne suis pas aussi courageux que vous l'êtes, je pensais aussi à m'évincer et partir en courant'. Et tous les deux partirent en courant.
Une fois dans la rue Mulla se souvient et dit: 'quelque chose n'est pas en ordre, car maintenant je me souviens; c'est moi l'hôte ! Excusez-moi s'il vous plaît, je dois y retourner'.

Cela nous arrive à tous, l'hôte est perdu, l'hôte est oublié à chaque instant.

L'hôte est votre 'être témoin'. La douleur vient et le plaisir suit; il y a le bonheur et il y a la misère et à chaque moment, quoi qu'il se passe, vous êtes identifié avec cela, vous devenez l'invité. Souvenez-vous de l'hôte. Lorsque la quête est là, souvenez-vous de l'hôte.

Il y a tant de genres différents d'invités: les agréables, les embêtants, les invités que vous aimeriez avoir, ceux que vous ne voudriez pas être vos invités; les invités avec lesquels vous voudriez vivre, les invités que vous voudriez éviter, mais tous sont des invités.

Osho, Extrait de: That Art Thou