Quantcast

OSHO Times The Other: Myself Au delà de la mentalité des aventures amoureuses sans lendemain

Au delà de la mentalité des aventures amoureuses sans lendemain

J'ai une crainte au sujet de la fille avec qui je suis. J'ai peur de la perdre... et cela ne me permet pas d'avoir une relation profonde avec elle. Peut-être ai-je peur d'être seul, quelque chose comme ça.

Non, n'aie pas peur, engages-toi plus en profondeur. Cela se produira parce que plus tu deviens centré, plus tu deviens détendu, plus cela te donne la possibilité de t'engager profondément dans une relation. En fait, c'est toi qui entres dans une relation. Si tu n'es pas là, tendu, recroquevillé, inquiet et fragmenté, qui ira en profondeur ?

En raison de notre fragmentation, nous avons vraiment peur de nous engager plus profondément dans une relation, dans les couches profondes, parce qu'alors notre réalité sera révélée; alors nous aurons à ouvrir notre coeur or notre coeur n'est qu'en fragments. Il n'y a pas seulement un homme à l'intérieur de toi; tu es une foule. Si tu aimes vraiment une femme et que tu lui ouvres ton coeur, elle pensera que tu es une foule, pas une personne; voilà la peur.

C'est pourquoi les gens continuent à avoir des aventures sans lendemain. Ils ne veulent pas s'engager, juste une rencontre en passant, juste en surface et s'échappent avant qu'un engagement puisse se produire. Alors, seul le sexe est possible et même cela est appauvri; c'est simplement superficiel. Seules les frontières se rencontrent, mais ce n'est pas l'amour du tout... peut-être une libération du corps, une catharsis, mais pas plus que cela.

La crainte est que maintenant tu veux aller plus profondément; non que la fille puisse être perdue; tu es effrayé et hésitant. Nous pouvons facilement garder nos masques si la relation n'est pas très proche et très intime; les visages sociaux fonctionnent bien. Alors, lorsque tu souris, il n'y a pas vraiment besoin que tu souries, seul le masque sourit.

Si tu veux vraiment aller en profondeur, alors il y a des dangers. Tu devras aller nu; et nu veut dire avec tous tes problèmes intérieurs, connus de l'autre. Lorsque tu ne peux plus garder d'image, ta réalité sera ouverte et vulnérable et cela crée la crainte. Mais nous continuons à nous décevoir nous-mêmes en nous disant que ce n'est pas de cela que nous avons peur, mais peur que la fille puisse s'en aller. La crainte n'est pas là; en fait, en profondeur, tu veux peut-être que la fille te quitte, ainsi la question d'entrer plus profondément dans la relation ne se pose plus.

Approfondis la relation, personne n'entrave ton chemin. Ici, les groupes et les méditations vont t'aider et bientôt tu en seras capable. Si tu es dans le superficiel, alors tu pourras toujours trouver quelqu'un à aimer. Si tu n'es pas dans le superficiel, quelqu'un d'autre sera là mais ce sera seulement une présence physique, d'aucune utilité, parce que tu restes seul.

Va et observe des couples, des gens mariés depuis des années: ils vivent une vie solitaire; ils vivent seuls. Ils n'ont jamais été ensemble et ils ont appris toutes sortes de trucs pour s'éviter, pour échapper à l'autre. Le mari dit: 'je t'aime', embrasse son épouse et tout le reste, mais c'est juste pour garder sa distance, pas pour approfondir la relation.

N'aie pas peur... prends juste ton élan et saute !

Osho, Extrait de: Above All, Don’t Wobble