Quantcast

OSHO Times The Other: Myself La Plus Grande Alchimie

La Plus Grande Alchimie

Il y a seulement une possibilité pour la santé mentale d'exister dans des relations afin qu'elles ne se transforment pas en jeux d'infériorité et supériorité, afin qu'elles ne deviennent pas une torture sadomasochiste. Et cette seule possibilité est la présence d'un amour inconditionnel.

L'amour est l'alchimie la plus grande.

Il transforme les métaux vils en or. Vos ingrédients sont les mêmes; le meurtrier et Gautama Bouddha ne sont pas différents pour autant que leurs ingrédients, leurs potentialités intrinsèques soient concernés. L'homme n'est tout simplement pas une machine unidimensionnelle.

L'homme n'est pas unidimensionnel; autrement, son monde tout entier serait du pur ennui. La quête de l'homme est d'être essentiellement un avec l'existence, la séparation fait mal.

Dans nos autres relations d'amour, d'une certaine façon, nous recherchons cette même unité. Amoureux d'une femme, amoureuse d'un homme, amoureux d'un ami, amoureux d'une activité créatrice, la danse, la musique, la poésie, nous essayons de parvenir à une certaine synchronicité avec l'existence.

Notre situation est celle d'un petit enfant dans une forêt, il a perdu sa mère et la recherche dans la forêt, ne sachant pas où aller. Cette situation permet beaucoup d'exploiteurs, cette impuissance est utilisée par ceux qui sont au pouvoir, par ceux qui ont de l'argent, cette impuissance est utilisée pour vous convertir en esclave, pour vous mettre dans la dépendance.

Ce qui fait que toutes les religions ont développé des programmes particuliers. Elles commencent avec Dieu…et avec Dieu, votre relation ne peut pas être autre chose, que celle qui existe entre un marionnettiste et une marionnette, entre le propriétaire et l'esclave. Avec Dieu, vous ne pouvez pas vous attendre à plus que cela, parce qu'il est le créateur; il vous a fait; il peut aussi à tout moment vous défaire. Il ne vous a pas demandé vous si vous avez voulu venir au monde, il ne vous demandera pas si vous êtes partisan de la destruction du monde.

Tous les dieux, de toutes les religions, sont des dictateurs, ils sont fascistes.

Je n'ai pas de Dieu; aussi, je n'ai pas de programme pour vous par lequel vous serez lentement transformé en esclave. Je suis accompli; rien de plus ne peut être ajouté à mon expérience. C'est pourquoi les gens qui sont avec moi ne se sentiront en aucune façon inférieurs.

Personne n'est inférieur. Les gens peuvent être dans des espaces différents, mais personne n'est inférieur et personne n'est supérieur. Tous sont faits de cette même substance que vous appelez Dieu, comment quelqu'un peut-il être supérieur et quelqu'un être inférieur ? Nous appartenons à la même existence, la même existence nourrit nos racines. L'existence ne fait aucune distinction, aucune discrimination entre les pécheurs et les saints.

Mon approche est existentielle de ce fait, personne n'est supérieur et personne n'est inférieur ici. Naturellement, en détruisant ce complexe d'infériorité et de supériorité, nous enlevons, par là même, toute possibilité d'une quelconque mentalité fasciste, d'une personnalité fasciste... parce que pour moi, il est inconcevable qu'un fasciste puisse jamais être religieux.

Vos prétendus gens religieux sont plus ou moins tous des fascistes fanatiques. Ils ne sont pas à la recherche de vérité; ils pensent qu'ils l'ont déjà trouvé, dans leurs écritures saintes qui sont mortes, dans de vieilles superstitions qu'ils savent n'avoir aucun ancrage dans la réalité.

Une simple vision claire dissipe toute l'obscurité d'où tous les monstres sont nés.

Ici avec moi, que vous soyez un homme ou une femme, que vous soyez blanc ou noir, importe peu; personne n'y prête attention, que vous soyez un être humain est suffisant. Et c'est votre liberté de choisir votre propre style de vie; la façon dont vous voulez fleurir est votre droit fondamental. Ceux qui vous aiment peuvent aider à prendre soin du jardin dans lequel vous grandissez, arroser vos racines, prodiguer leur chaleur.

Cela a été maintenant scientifiquement prouvé que même les plantes savent quels sont leurs amis et quels sont leurs ennemis. Quelque chose qui ressemble à un électrocardiographe a été développé et attaché à un arbre et si un homme s'approche avec l'idée de couper une branche de l'arbre ou de le déraciner, s'il en a juste l'idée, soudain la pointe du cardiographe placé sur l'arbre commence à trembler. Il perd le rythme qu'il avait; maintenant vous pouvez voir comment la peur est ressentie par l'arbre.
Souvenez-vous, l'arbre a une sensibilité télépathique; autrement il ne pourrait pas connaître la pensée du mental de l'homme. L'homme n'a fait rien; visiblement, rien ne s'est encore produit. Et lorsque le jardinier vient, avec son affection, avec son amour, le graphique devient soudain dès plus harmonieux. Maintenant l'arbre n'a plus peur, l'arbre est immensément béat.

La chaleur de l'amour n'est pas seulement un phénomène poétique, c'est une réalité d'une grande importance. Maintenant les fleurs seront plus grosses, les fruits seront plus juteux; l'arbre aura une réponse. Mis à part pour l'homme, peut-être n'y a t-il aucune ingratitude dans toute cette existence. L'arbre ne peut donner rien de plus, il ne peut pas donner d'argent, il ne peut pas donner d'or mais il peut donner de belles fleurs, aussi grosses que possible, à un coeur qui aime. Il peut donner des fruits les plus juteux.

L'amour n'a jamais été envisagé en tant que nourriture, mais c'est une sorte très subtile de nourriture. Et maintenant les psychologues ont conclu que si l'on donne à un enfant tout ce qui est nécessaire, tous les produits chimiques, toutes les hormones, de la nourriture, de l'exercice, de l'air frais, du repos; tout qui lui est nécessaire à la vie, il mourra néanmoins dans les trois à six mois à moins que quelqu'un ne soit là pour lui prodiguer de l'amour. Sans amour, il estimera que la vie ne vaut la peine d'être vécue, il se recroquevillera simplement et mourra. Dans le monde entier, dans des milliers de laboratoires, de nombreux animaux sont morts de telles expériences.

D'habitude, il est entendu que ces expériences sont d'abord faites sur des animaux, puis, à moins que des principes sûrs soient trouvés, nous ne les appliquons pas aux êtres humains. C'est l'idée couramment répandue au sein des foules, même les professionnels médicaux, les docteurs, les médecins y adhèrent aussi.

Ici avec moi, vous êtes réuni dans un but spécial, la recherche de la vérité, la recherche de la forme la plus pure de l'amour, la recherche d'une vie qui est une danse de joie pure.

Nulle part ailleurs dans le monde les gens ne se réunissant pour les mêmes raisons. Ils se réunissent dans le but de créer plus de haine; ils se réunissent pour créer plus de guerres; ils se réunissent pour créer des activités plus destructives de la vie humaine. De ce fait, nous avons un monde malade, un monde fou.

Ici, il est impossible de ressentir une quelconque supériorité ou infériorité. J'ai essayé de mon mieux de vous convaincre d'une seule chose: que l'illumination est votre nature; que ce n'est pas quelque chose qui doit être réalisé, vous l'apportez avec votre naissance. Tout ce que vous avez à faire n'est pas de la créer, mais simplement d'ouvrir le secret caché de votre vie.

Au moment où vous commencez à sentir votre lumière intérieure, toute votre perspective commence à changer, vous vous sentez compatissant envers les êtres humains même s'ils font des choses stupides et vous vous sentez immensément joyeux, en fête, bien que vous n'ayez rien à célébrer. Il n'est besoin de rien pour célébrer, seulement des excuses… mon anniversaire est simplement une excuse ! Mais si vous voulez célébrer, vous trouverez mille et une excuses.

C'est votre vie et ce qu'il en advient est votre création.

Rappelez-vous; il y a des signatures cachées sur cette création, vous ne pouvez pas vous dissocier de ce que vous créez, de la façon dont vous vivez, de la façon dont vous répondez à la vie.

Une fois que vous débordez d'amour et de félicité, vous ne pouvez pas, même dans vos rêves, agir d'une façon qui est humiliante envers un autre. Parce que l'autre n'est pas vraiment un autre, il fait simplement partie de nous; nous sommes une conscience remplissant l'univers tout entier. Mais un peu d'expérience aidera... et vous commencerez à voir la même lumière chez les autres. Et de voir la lumière en vous et la lumière chez les autres c'est vivre toute l'année entourée d'un festival de lumière.

Dans le monde extérieur, il y a les gens qui veulent dominer et il y a les gens qui veulent être dominés, la responsabilité n'est pas unilatérale. Il y a les gens qui veulent être asservis, parce que l'esclavage a une qualité: il vous retire toute responsabilité; la responsabilité est alors celle de votre propriétaire. Vous contribuez simplement: quoi qu'il dise, vous le faites, mais vous n'en ressentez pas le poids. Ainsi la plupart des êtres humains veulent, dans leur profondeur, rester des esclaves.

L'esclavage dans la religion signifie que vous restez un Hindou, un Musulman, un Chrétien. Et vous avez peur aussi, parce que votre esclavage est basé seulement sur des croyances. Ainsi chacun essaye de protéger ses ouailles d'entrer en contact avec d'autres.

Pourquoi ne pas avoir tous les gens de la planète comme des empereurs ? Quel est le problème ? C'est une question de compréhension du monde et si vous vous comprenez, comprendre le monde n'est pas difficile, c'est la chose la plus simple.

Une fois que vous avez compris qu'être un empereur ou être un esclave est votre décision, qui choisira d'être un esclave ? Lorsque vous pouvez mettre toute votre énergie dans la création de quelque chose qui vous donnera de la satisfaction, qui vous donnera un sens profond d'accomplissement, un sens que vous n'avez pas été ici inutilement; vous avez contribué à quelque chose, vous avez rendu le monde un peu plus beau, vous y avez ajouté un peu plus de fleurs.

Si chacun ajoute quelques fleurs de plus, ce monde tout entier peut, de nouveau, devenir un jardin. Il n'est nul besoin de se battre. Il n'est nul besoin d'être supérieur à quiconque, parce que je vous donne quelque chose qui est beaucoup plus grand que la supériorité, je fais de vous des individus uniques.

Osho, Extrait de: Sermons in Stones