Quantcast

Featured Books Life Love Laughter Le mariage est de la prostitutionTroisième partie

Le mariage est de la prostitutionTroisième partie

Le besoin d'être utile est l'un des besoins les plus importants chez l'homme. Par conséquent, je ne peux m'imaginer que l'amour cessera d'exister un jour. Aussi longtemps qu'il y aura des êtres humains, l'amour demeurera leur expérience la plus chère. Et même si l'amour est accessible sur la terre, il ne lui appartient pas. L'amour vous donne des ailes pour voler vers le soleil comme l'aigle. Sans amour, vous n'avez pas d'ailes.

Mais parce qu'il est une nourriture sans aucun équivalent et qu'il vous est si nécessaire, l'amour se retrouve au centre de tous les problèmes. Vous désirez que la personne qui vous est chère soit là pour vous demain également. La journée a été merveilleuse et vous vous inquiétez de demain. C'est ce qui a donné naissance au mariage. C'est simplement la crainte que votre amoureux ou votre bien-aimé ne vous quitte qui vous conduit à faire un contrat devant la société et devant la loi. C'est répugnant - absolument répugnant -, dégoûtant. Transformer l'amour en un contrat suppose que vous placez la loi au-dessus de l'amour; cela signifie que vous placez la collectivité au-dessus de l'individualité et que vous comptez sur les tribunaux, l'armée, la police, les juges pour rendre votre esclavage parfaitement sûr et sans risque.

Demain matin... on ne sait jamais. L'amour souffle comme la brise; il peut revenir ou non. Et s'il ne revient pas, la presque totalité des couples de ce monde en sont réduits à se prostituer à cause de la loi du mariage, de la respectabilité sociale.

Vivre avec une femme ou un homme que l'on n'aime pas, vivre pour éviter les risques, pour la sécurité, pour le soutien financier, vivre pour toute autre raison que l'amour réduit le mariage à de la prostitution.
 

Osho, extrait de : The Hidden Splendor