Quantcast

Featured Books Life Love Laughter Le Bouddha rieurSeptième partie

Le Bouddha rieurSeptième partie

Le rire fortifie. De nos jours, même la médecine affirme qu'en donnant le rire à l'homme, la nature l'a doté de l'un des médicaments qui agit le plus en profondeur. Si vous êtes capable de rire quand vous êtes malade, vous recouvrerez plus tôt la santé. Si vous êtes incapable de rire même lorsque vous êtes en bonne santé, vous perdrez la santé et tomberez malade tôt ou tard.

Le rire fait remonter à la surface une énergie émanant de votre source intérieure. L'énergie se met à circuler, car elle est la compagne inséparable du rire, Avez-vous remarqué que lorsque vous riez de bon cœur, vous êtes pendant quelques instants dans un profond état de méditation ? La pensée s'arrête. Il est impossible de rire et de penser en même temps. La pensée et le rire sont diamétralement opposés : ou l'on rit, ou l'on pense. Si on rit vraiment, la pensée s'arrête. Si on pense le rire sera médiocre, déphasé, retenu. Ce sera un rire mutilé.
Lorsque l'on rit vraiment, le mental s'éclipse tout à coup. Toute la méthode du zen porte sur la façon d'entrer dans le non mental et le rire est l'une des plus belles portes pour y accéder.

À mon sens, le rire et la danse constituent les meilleures portes, les plus naturelles, les plus accessibles. Si l'on danse vraiment, la pensée s'arrête. On danse, encore et encore, on tourne et tourne et on devient tourbillon : toutes les limites s'effacent, toutes les barrières s'effondrent. On ne sait même plus où finit le corps et où commence l'existence. On se fond dans l'existence et l'existence se fond en nous; les frontières se chevauchent. Si on danse vraiment - non en la contrôlant, mais en se laissant posséder par la danse -, la pensée s'arrête. Le rire produit la même chose. Si on est possédé par le rire, la pensée s'arrête. En expérimentant le non mental pendant quelques instants, on pourra entrevoir bien d'autres récompenses futures. Il nous suffit de revêtir la nature, qualité du non mental. Il faut toujours plus délaisser la pensée.

Le rire peut constituer une merveilleuse initiation à l'état du non mental.
 

Osho, extrait de : The Razor's Edge