Quantcast

Featured Books The Book of Women Si vous ne savez pas ce que vous manquez... (2ème partie)

Si vous ne savez pas ce que vous manquez... (2ème partie)

Pendant des siècles, les femmes n'ont vécu que comme des usines de reproduction. L'homme s'est servi d'elles comme si elles étaient des usines, et non des êtres humains; parce qu'il était courant que neuf enfants sur dix meurent : c'est pourquoi, si vous vouliez avoir deux ou trois enfants, il fallait que la femme en produise deux ou trois douzaines. Ce qui veut dire que pendant toute sa vie sexuelle, tant qu'elle était capable d'enfanter, elle tombait enceinte, encore et encore; or, la grossesse est une souffrance.

Elle n'a jamais été en faveur du sexe. Elle l'a subi. Elle l'a toléré. Elle s'est adonnée au sexe car tel était son devoir; mais dans le tréfonds de son âme, elle haïssait son mari, parce qu'il était juste comme un animal. Pourquoi pensez-vous que les femmes ont toujours vénéré les saints qui pratiquaient l'abstinence sexuelle ? La raison la plus secrète est que leur abstinence sexuelle prouvait qu'ils étaient des êtres supérieurs. Une femme ne peut respecter son propre mari de la même façon.

Dès que vous avez une relation sexuelle avec une femme, celle-ci ne peut plus vous respecter. Voilà le prix à payer, parce qu'elle sait que vous l'avez utilisée. Dans toutes les langues, les expressions démontrent clairement la chose suivante : c'est l'homme qui fait l'amour à la femme, pas le contraire. C'est bizarre : tous les deux se font l'amour mais, dans toutes les langues, c'est toujours l'homme qui fait l'amour; la femme n'est qu'un objet...