Quantcast

Osho Books I Have Loved Les Livres que j'ai aimés

Les Livres que j'ai aimés

Deuxième…
Les Versets d'or de Pythagore.

C'était l'un des hommes les plus mal compris, évidement. Si tu sais, tu vas forcément être mal compris, c'est certain. Comprendre est si dangereux, parce qu'ensuite tu seras mal compris. Pythagore n'était même pas compris par ses propres disciples, même pas par ceux qui ont écris les Versets d'or.

Ils l'ont écrit mécaniquement… parce que pas un des disciples de Pythagore ne s'est élevé à sa hauteur, pas un ne s'est illuminé. Et les Grecs l'ont complètement ignoré. Ils ont ignoré les meilleurs d'entre eux : Héraclite, Socrate, Pythagore, Plotin. Ils ont également voulu ignorer Socrate mais il était trop important et donc ils ont du l'empoisonner, ils ne pouvaient pas se contenter de l'ignorer.

Mais Pythagore est complètement ignoré, pourtant il a les mêmes clé que Gautama le Bouddha, Jésus ou n'importe quel autre éveillé. Il a même une chose en plus, ni Jésus, ni Bouddha, ni Lao Tzeu n'ont fait autant d'efforts qu'en a fait Pythagore pour trouver la clé. C'est lui qui a le plus travaillé.

Pythagore était le chercheur le plus authentique. Il a tout risqué, il a voyagé dans le monde connu à cette époque, étudié avec toute sorte de maîtres, il est entré dans toutes sortes d'écoles mystiques et a rempli leurs conditions. C'est une catégorie à lui tout seul...