Quantcast

Osho Books I Have Loved Les Livres que j'ai aimés

Les Livres que j'ai aimés

Troisième…
Un homme qui n'est pas très bien connu, même par ces concitoyens. Son nom est Saraha, et le livre s'appelle Le Chant de Saraha; c'est le titre tibétain.

Personne ne sait qui l'a écrit. Une chose est sure, Saraha ne l'a pas fait, il le chantait seulement. Ce chant a le parfum de celui qui sait, de celui qui est arrivé. Ce chant n'est pas seulement la création d'un poète mais la réalisation d'un mystique. Il ne fait que quelques lignes, mais est d'une telle grandeur et d'une telle beauté que les étoiles peuvent avoir honte.

Le Chant de Saraha n'est pas traduit. Je l'ai entendu d'un moine tibétain. J'aurais aimé l'entendre encore et encore mais le moine sentait tellement mauvais que j'ai du dire merci…

Les moines sentent mauvais car ils ne prennent jamais de bain. L'odeur du moine - et je suis allergique aux odeurs - était trop forte pour moi, même pour entendre le chant en entier! J'avais peur d'avoir une crise d'asthme.

J'ai beaucoup parlé de Saraha; il est la source originelle du tantra.