Quantcast

Osho Books I Have Loved Les Livres que j'ai aimés

Les Livres que j'ai aimés

Le quatrième livre…
Kabir, les Chants de Kabir.
Rien de tel n'existe dans le monde. Kabir est incroyablement beau. Un homme sans instruction, né tisserand - de qui, personne ne le sait - sa mère l'avait abandonné sur les berges du Gange. Il fut probablement un enfant illégitime. Mais il ne suffit pas de naître légitime; il était certes illégitime, mais il était né de l'amour et l'amour est la réelle légitimité. J'ai aussi beaucoup parlé de Kabir, nul besoin d'ajouter quoi que ce soit sauf de répéter encore et encore 'Kabir, je vous aime comme je n'ai jamais aimé personne'.

Est-ce que mon numérotage est encore correct ?
'Oui, Osho'.
Tant mieux. Les diables ne peuvent pas du tout me perturber !