Quantcast

Osho Books I Have Loved Les Livres que j'ai aimés

Les Livres que j'ai aimés

Le sixième… J'ai vu Hermann Hesse. Ce n'était pas être éveillé, que dire au sujet de ceux qui sont allés au delà de l'éveil. C'était juste un être humain ordinaire, mais dans un élan poétique il a écrit un des plus grands livres au monde, Siddhartha.

Siddhartha est réellement le nom de Gautama le Bouddha, celui qui lui a été donné par ses parents. Il est devenu illustre en tant que Gautam Bouddha. Gautama était son nom de famille, Bouddha veut simplement dire 'éveillé'. Siddhartha était son véritable nom, celui donné par ses parents en accord avec les astrologues. C'est un beau nom. Siddhartha veut également dire : 'celui qui a atteint le sens'. Siddha veut dire 'celui qui a atteint' ; artha veut dire 'le sens'. Ensemble combiné Siddhartha signifie 'celui qui a atteint le sens de la vie'. Les astrologues, les parents, le gens qui lui ont donné ce nom devaient être des gens sages – s'ils n'étaient éveillés, au moins ils étaient sages, sages en regard du monde.

Le Siddhartha d'Hermann Hesse relate l'histoire de Bouddha d'une manière différente, pourtant avec la même dimension, avec le même sens. Il est incroyable qu'Hermann Hesse ait pu l'écrire sans pour autant devenir lui-même un siddha. Il est resté un piètre auteur. Certes, un lauréat du prix Nobel, mais cela importe peu. Vous ne pouvez pas donner un prix Nobel à un Bouddha ; il rira et le jettera. Pourtant le livre est immensément beau et je l'inclus.