Quantcast

Osho Books I Have Loved Les Livres que j'ai aimés

Les Livres que j'ai aimés

Le sixième…
C'est le livre dont j'ai ai toujours voulu parler ; il est même programmé pour mes entretiens du matin en anglais. J'ai déjà parlé de ce livre en Hindi et cela peut aussi être traduit. C'est le livre de Shankaracharya - pas l'imbécile actuel, mais par Adi Shankaracharya, le premier de la lignée.

Ce livre est vieux d'un millier d'années et n'est rien d'autre qu'une petite chanson : 'Bhaj Govindam moodh mate – ô Idiot....'. Devageet, écoute soigneusement s'il te plait, je ne suis pas en train de te parler, j'énonce simplement le titre du livre. Bhaj Govindam - chante le chant du seigneur - moodh mate, ô Idiot. Ô l'idiot, chante le chant du seigneur.

Mais les idiots n'écoutent pas. Ils n'écoutent jamais personne, ils sont sourds. Même s'ils écoutent, ils ne comprennent pas. Ce sont des imbéciles. Même s'ils peuvent comprendre, ils ne suivent pas ; et à moins que vous ne suiviez, comprendre n'a pas de sens. La compréhension devient véritablement une compréhension seulement lorsqu'elle est soutenue par votre attention.

Shankaracharya a écrit beaucoup de livres mais aucun d'eux n'est aussi beau que ce chant : Bhaj Govindam moodh mate. J'ai beaucoup parlé sur ces trois ou quatre mots, presque trois cents pages. Mais vous savez combien j'aime chanter des chansons ; si j'en ai la possibilité, je chanterai sans fin. Mais ici, je voulais au moins voulu mentionner le livre.