Quantcast

Osho Osho On Topics Le Maître

Le Maître

Le Maître est le dernier obstacle sur le chemin. L'amour pour le maître est difficile à lâcher. L'on peut tout lâcher, l'on peut renoncer au monde entier, l'on peut renoncer à soi-même, mais tant que la dernière chose n'est pas également lâchée, cette petite attache avec le maître demeure le support de votre ego.

Gautama le bouddha a dit: "Si vous me rencontrez sur votre chemin, coupez-moi immédiatement la tête". C'est une métaphore car lorsque vous méditez tout disparaîtra mais en dernière instance, vous verrez apparaître le maître. Lorsque le monde entier a disparu le maître est là. C'est votre ultime amour et il est si satisfaisant, si gratifiant, que l'on voudrait rester dans cet état pour toujours.

Seul le maître peut dire: "Le but n'est pas atteint, une marche de plus, enlève aussi cet attachement pour le maître afin de n'être absolument plus attaché". Dans le détachement absolu l'ego disparaît. La disparition de l'ego n'est pas votre disparition. La disparition de l'ego révèle pour la première fois votre apparence réelle, le faux disparaît et le vrai se révèle.

C'est difficile mais il faut le rendre possible. Ce n'est pas impossible puisque beaucoup l'ont fait. Et vous ne le faites pas contre le maître, vous accomplissez le dernier message du maître. Laissez l'ego disparaître, mais il disparaîtra seulement lorsqu'il n'y aura plus d'attachement et au moment où il n'y a plus d'ego du tout, pour la première fois vous êtes. Alors vous serez pour toujours reconnaissant envers le maître car s'il n'avait pas insisté, vous seriez restés dans cet état merveilleux. Mais il y a quelque chose de plus, au-delà et le maître ne voudrait pas que vous restiez stagnants sur le chemin.
Le maître veut que vous soyez totalement libérés, libérés de tout et il est inclus dans ce "tout".