Quantcast

Osho Osho On Topics Étrangers

Étrangers

Vous devez accepter le fait que vous vivez seuls, peut-être dans une foule, mais vous vivez seuls. Peut-être avec votre femme, votre petite amie, votre petit-ami, mais ils sont seuls dans leur solitude et vous êtes seuls dans votre solitude et ces solitudes ne se touchent pas, ne se touchent jamais entre elles.

Que vous puissiez vivre avec quelqu'un pendant vingt ans, trente ans, cinquante ans, ne fait pas de différence, vous resterez étrangers. Toujours et toujours vous serez étrangers. Acceptez le fait que nous sommes étrangers, que nous ne savons pas qui tu es, que tu ne sais pas qui je suis. Moi-même je ne sais pas qui je suis, alors comment pourrais-tu savoir ? Mais les gens supposent que la femme doit connaître son mari, le mari suppose que la femme doit connaître le mari. Chacun fonctionne comme si tout le monde pouvait lire dans les pensées et qu'il devrait savoir, avant que vous les exprimiez, vos besoins et vos problèmes. Il devrait, elle devrait savoir et ils devraient faire quelque chose. Tout ceci est une absurdité.

Personne ne vous connaît, pas même vous, de ce fait ne vous attendez pas à ce que quelqu'un d'autre vous connaisse, ce n'est pas possible de part la nature même des choses. Nous sommes étrangers. Peut-être, par hasard, nous nous sommes rencontrés et nous sommes ensemble, mais notre solitude est là. Ne l'oubliez pas car vous devez travailler sur cela. Votre salut et votre rédemption passent par-là. Seulement vous faites tout le contraire: comment oublier votre solitude ? Le petit-ami, la petite-amie, aller au cinéma, le match de foot, se perdre dans la foule, danser dans une discothèque, vous oublier vous-même, boire de l'alcool, prendre de la drogue, mais d'une façon ou d'une autre empêcher cette solitude de se révéler à votre esprit conscient, et là réside tout le secret.

Vous devez accepter votre solitude qu'en aucun cas vous ne pouvez éviter. Et il n'y a pas moyen de changer sa nature. Elle est votre réalité authentique, elle est vous.