Quantcast

Osho Osho On Topics Dépendance spirituelle

Dépendance spirituelle

Mon approche à votre développement est simplement de vous rendre indépendant de moi. N'importe quelle sorte de dépendance est esclavage et la dépendance spirituelle est le pire esclavage de tous. J'ai fait tous les efforts pour vous rendre conscients de votre individualité, de votre liberté, de votre absolue capacité à grandir sans l'aide de personne. Votre croissance est partie intrinsèque de votre être. Elle ne vient pas de l'extérieur, elle n'est pas imposée, elle est un épanouissement.

Toutes les techniques de méditation que je vous ai données ne dépendent pas de moi, ma présence ou mon absence ne fera aucune différence, elles dépendent de vous. Ce n'est pas ma présence mais votre présence qui est nécessaire pour qu'elles soient efficaces. Ce n'est pas le fait que je sois ici, mais le fait que vous, êtes ici, votre façon d'être dans le présent, votre façon d'être éveillé et conscient qui vont aider.

Tout le passé de l'homme est, de diverses manières, une histoire d'exploitation. Et même les gens soi-disant spirituels n'ont pas pu résister à la tentation de l'exploitation. A part une centaine de maîtres, quatre vingt dix neuf pour cent ont essayé d'imposer l'idée que: "sans moi vous ne pouvez pas évoluer, aucun progrès n'est possible. Donnez-moi votre entière confiance". Mais au moment où vous donnez toute votre responsabilité à quelqu'un, sans le savoir, vous êtes aussi en train de donner votre entière liberté.

Et naturellement, tous ces maîtres ont dû mourir un jour, mais ils ont laissé de longues lignées d'esclaves. Chrétiens, Juifs, Hindous, Musulmans. Que sont ces gens ? Pourquoi quelqu'un devrait-il être chrétien ? Si vous pouvez être quelqu'un, soyez un Christ, jamais un chrétien. Êtes-vous absolument aveugles à l'humiliation lorsque vous vous dites chrétien, le disciple de quelqu'un qui mourut il y a deux mille ans ?

Toute l'humanité suit ce qui est mort. N'est-il pas bizarre que le vivant suive ce qui est mort, que le vivant soit dominé par ce qui est mort, que le vivant dépende des morts et de leur promesse: "nous viendrons vous sauver ?"

Aucun d'eux n'est venu vous sauver. En fait personne ne peut sauver personne, cela va à l'encontre de la vérité fondamentale de liberté et d'individualité. En ce qui me concerne, je fais simplement tous les efforts possibles pour vous rendre libres de tous, y compris de moi, afin que vous soyez seuls sur le chemin de la recherche.