Quantcast

Osho Osho On Topics Pensées

Pensées

Le mental n'existe pas en tant qu'entité, c'est la première des choses. Seules les pensées existent.

La seconde est que les pensées existent séparément de vous, elles ne font pas un avec votre nature, elles vont et viennent, vous demeurez, vous subsistez. Vous êtes comme le ciel: il n'arrive jamais, il ne part jamais, il est toujours là. Les nuages vont et viennent, ce sont des phénomènes momentanés, ils ne sont pas éternels. Même si vous voulez vous accrocher à une pensée, vous ne pouvez pas la retenir longtemps, elle doit s'en aller, elle a sa propre naissance et sa mort. Les pensées ne sont pas à vous, elles ne vous appartiennent pas. Elles viennent en tant que visiteurs, invités, mais elles ne sont pas l'hôte.

Observez profondément et vous deviendrez l'hôte et les pensées seront les invitées. Et en tant qu'invitées, elles sont belles, mais si vous oubliez complètement que vous êtes l'hôte et qu'elles deviennent l'hôte alors vous êtes dans la confusion. C'est cela l'enfer. Vous êtes le maître de la maison, la maison vous appartient et les invités sont devenus les maîtres. Recevez-les, prenez soin d'eux mais ne vous identifiez pas à eux sinon ils deviendront les maîtres.

Le mental devient le problème parce que vous avez pris les pensées si profondément en vous que vous avez complètement oublié la distance, qu'elles sont des visiteuses, qu'elles vont et viennent. Souvenez-vous toujours que ce qui demeure est votre nature, votre tao. Soyez toujours attentifs à ce qui n'arrive ni ne part jamais, juste comme le ciel. Changez la gestalt, ne focalisez pas sur les visiteurs, restez enracinés dans l'hôte, les visiteurs viendront et s'en iront.