Book
- also available as Livres Electroniques (English) Livres (English) Aussi connu comme
ANGLAIS ORIGINAL : Creativity: Unleashing the Forces Within

Osho Livre: Créativité

 

Disponibilité : En stock

0,00 €
Buy From Vendor

Créativité

Les paroles d’Osho sont des coups de pinceaux poétiques qui touchent le cœur, l’esprit et l’âme.

Le vrai créateur sait qu’il n’a rien créé.
L’existence l’a possédé, lui, ses mains, son être.
Elle a créé quelque chose à travers lui.
Il n’a été qu’un instrument.
>
 
 
Livres - Détails Table des matières
 
Editions ALMASTA
2-940095-13-2
192
Table des matières sera bientôt publié…
 
 
 
Extrait du livre:
La créativité est la plus grande rébellion qui soit. Si vous voulez créer, vous devez vous débarrasser de tout conditionnement; sinon votre créativité ne sera que de la reproduction, de la copie. Vous ne pouvez être créatif que si vous êtes un individu; en tant qu’élément de la psychologie de masse, vous ne pouvez pas créer. La psychologie de masse n’est pas créative; elle vit la vie comme un boulet, elle ne connaît ni la danse, ni le chant, ni la joie; elle est mécanique.

Le créateur ne peut pas suivre les sentiers battus. Il doit chercher sa propre voie, il doit faire ses propres recherches dans la jungle de la vie. Il doit marcher seul; il doit être en marge de la pensée de la masse, de la psychologie collective. Le mental collectif est le mental le plus inférieur sur terre – même les soi-disant idiots sont supérieurs à l’idiotie collective. Mais la collectivité sait flatter: elle respecte les gens, les honore quand ils affirment que la voie de la pensée collective est la seule voie juste.

Jadis, c’est par pure nécessité que les créateurs de tous genres – les peintres, les danseurs, les musiciens, les poètes, les sculpteurs – furent obligés de renoncer à la respectabilité. Ils durent vivre une vie de bohème, de vagabonds; pour eux, ce fut la seule possibilité d’être créatifs. Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi à l’avenir. Si vous me comprenez, si vous sentez la vérité de mes propos, alors, dans le futur, chacun vivra individuellement et la nécessité d’une vie de bohème disparaîtra. La vie de bohémien est le sous-produit d’une vie fixée, orthodoxe, conventionnelle et respectable.

J’essaie de détruire ce mental collectif pour que chaque individu devienne libre d’être lui-même. Ainsi, il n’y aura plus de problème; vous pourrez vivre comme vous le voudrez. En fait, l’humanité ne naîtra vraiment que le jour où l’individu sera respecté dans sa rébellion. L’humanité n’est pas encore née; elle est encore en gestation. L’humanité que vous voyez n’est qu’une supercherie. A moins de donner à chacun une liberté individuelle, la liberté absolue d’être soi-même, de vivre à sa façon… et bien sûr, sans interférer avec quiconque – ce qui fait partie de la liberté. Personne ne doit interférer avec qui que ce soit.

L’humanité a besoin d’un nouveau terreau – du terreau de la liberté. Vivre comme un bohémien était une réaction, une réaction nécessaire. Mais si ma vision l’emporte, il n’y aura plus de vie de bohème, car il n’y aura plus de soi-disant mental collectif essayant de dominer les gens. Chacun sera à l’aise avec lui-même. Vous ne devrez bien sûr pas interférer avec quiconque – et vous vivrez votre vie comme bon vous semble.

A ce moment-là seulement, il y a créativité. La créativité est le parfum de la liberté individuelle.

Une personne créative est quelqu’un qui a de l’intuition, elle peut voir ce que nul autre n’a jamais vu, elle entend ce que nul autre n’a jamais entendu – à ce moment-là, il y a créativité.
 

Email this page to your friend